Magazine F1/moto

Todt se confie sur Schumacher

Publié le 09 novembre 2010 par Jg56

Le président de la FIA, Jean Todt, qui est aussi un grand ami de Michael Schumacher, a confié que le septuple champion du monde n'était pas aussi serein qu'il essaie de le faire croire.
Le retour à la compétition du pilote allemand après trois ans d'absence est assez difficile, surtout quand sa Mercedes n'est pas à la hauteur de ses Ferrari d'antan. Sa saison a été décevante jusqu'à présent, à l'exception de quelques courses plutôt réussies. Mais on a tout de même et bien heureusement vu l'allemand donner quelques coups de roue témoignant de son immense talent.
Cela reste cependant bien loin des attentes initiales de l'ancien pilote Ferrari, qui espérait se battre pour une huitième couronne mondiale avant l'entame de la saison. Jean Todt estime que Michael Schumacher souffre de ce manque de résultats, même s'il essaie de le cacher.
« Je ne pense pas qu'il soit si serein, mais il est une personne très fière et vous devez très bien le connaître avant qu'il vous parle et vous dise exactement ce qu'il ressent. » déclare Jean Todt, présent dans le paddock du premier GP à Yeongam. « Il se protège, ce que je peux comprendre, mais il est une personne très humaine et très fragile, et il n'est pas du tout le genre de solide robot comme il a été dépeint très souvent dans sa carrière. »
« Il a réfléchi très prudemment à la possibilité de revenir. Cependant, même si vous êtes très talentueux et que vous arrêtez pendant trois ans et ne pilotez pas la meilleure voiture à votre retour, ça ne sera pas facile. Il a fait le choix de revenir. Il peut décider d'arrêter. » continue l'ancien patron de Ferrari. « Mais à la question "Y met-il tout son cœur et tous ses efforts ?", la réponse est assurément un "oui". »
« Ce qui est certain, c'est qu'il est un septuple champion du monde avec 91 victoires, et ça, personne ne le lui enlèvera. Le jour où il décidera d'arrêter, soit il ne se sera pas amélioré sur ce point, ou soit il aura augmenté ses succès, mais ça restera de toute façon sur son CV. » ajoute-t-il.
« Cependant, si son équipier remporte des Grands Prix et que lui non, ça sera plus difficile pour lui. Mais pour lui, son équipe, la discipline, et tous les gens qui le soutiennent, j'espère qu'il est dans une position où il pilotera à nouveau une voiture gagnante. » conclut le français.

Todt se confie sur Schumacher


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jg56 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines