Magazine High tech

Preview de The Lapins Crétins : Retour vers le passé

Publié le 08 novembre 2010 par Livegen
Preview de The Lapins Crétins : Retour vers le passé

Alors que les Lapins Crétins semblaient condamnés aux party games, La Grosse Aventure avait enfin offert un peu d'originalité à la série en s'orientant vers l'action/aventure. A l'annonce de The Lapins Crétins : Retour vers le Passé, on imaginait déjà les nouvelles mascottes se promener dans le temps dans un jeu du même acabit. Manque de chance, Ubisoft a décidé de réintégrer ses personnages dans leur rôle premier, celui de stars de mini-jeux. Un voyage dans le passé réussi ou un retour en arrière dans une DeLorean sans plutonium ?

source - 291832
source - 291837
source - 291838

Il faut bien l'avouer, les party games mettant en scène les grandes oreilles les plus célèbres du jeu vidéo ont bien souvent eu un succès principalement du à leurs héros complètements barrés. Funs mais pas forcément originaux, c'est souvent la bêtise et la bonne humeur contagieuse des Lapins qui font craquer lorsqu'on les choisit en magasin. Cependant, arrivé au quatrième épisode du genre (mais, si vous suivez, le cinquième de la série en fait), on se demande franchement ce qui va différencier cet opus des précédents. La réponse est simple : presque rien. Hormis l'histoire qui veut que les Lapins voyagent dans le temps à bord d'une machine à laver, les choses restent assez similaires. Chaque épreuve correspond à un fait historique revisité à la sauce crétine et donne lieu à un type d'épreuve. Mais peut-on lui reprocher de garder les mêmes mécaniques puisqu'au final l'important est d'avoir du fun rapidement ? Le plus simple pour se donner une idée est encore de faire un petit tour d'horizon des mini-jeux que nous avons testés.

Très amusante, la course à l'épée se pratique par équipes de deux. Votre but est d'apporter Excalibur à Arthur, mais l'autre binôme tente de faire de même. Il vous faut alors suivre un chemin bien balisé, empli de pièges qui vous ralentiront ou vous feront perdre la précieuse lame. Bien entendu, l'adversaire ne sera pas là pour faire de la figuration et il tentera de vous ralentir et de vous subtiliser votre paquet par tous les moyens à grand renfort de Wiimotes agitées. Cette course s'avère plutôt originale et fun grâce aux nombreux obstacles mais aussi au fait que vous êtes lié à votre équipier par du papier toilette (élastique le papier d'ailleurs) empêchant de partir dans des directions opposées. Dans le même genre, une épreuve vous place une fois de plus en équipe et vous demande de trouver des caisses et de les apporter en un point. Sauf que l'autre équipe peut dans le même temps vous piquer vos précieuses boites, et du coup les affrontements n'arrêtent pas et on cherche plus souvent à voler celle de l'adversaire qu'à en trouver une autre.

La pêche au poisson préhistorique, et à la vache, est simple et se joue de façon individuelle. Vous lancez votre Wiimote vers l'avant, sans la laisser partir, et dès que vous avez une touche, vous imitez le moulinet jusqu'à ce que le poisson soit hors de l'eau. On ne peut plus classique, cette épreuve permettra de varier les plaisir en soirée mais n'a rien de révolutionnaire.

Un jeu d'avion propose de récolter des ballons afin de former une longue traînée derrière votre apapreil. Plus encore, ils sont dès lors lors une cible parfaite pour vos adversaires qui peuvent faire baisser votre score en vous volant et augmenter le leur par la même occasion. Si le principe est sympathique, on avait beaucoup de mal à bien diriger l'avion. Ce type de jeu était à peu près maniable dans Wii Sports Resort mais l'absence de Wii Motion Plus se fait ici clairement ressentir. Bien que très amusant avec ses amis, comme tout jeu où l'on peut les narguer de bon cœur en fait, il ne donne pas tellement envie d'y revenir.

Dernière séquence à disposition lors de notre essai, la salade César vous demande quant à elle de survivre en coopération dans une arène. Alors que vous êtes au centre de celle-ci, des Lapins Crétins débarquent de partout et vous devez les aligner à la manière d'un shoot sur rail. Très fun et avec un véritable défi à la clé, le jeu intègre la possibilité d'agripper un rocher pour le lâcher par la suite sur les ennemis approchant ou l'obligation de surveiller trois directions simultanément. Il faut alors aller de l'une à l'autre en pointant l'écran, ce qui occasionnera sont lot de "Non, arrête de tourner c'est à moi de le faire." ou encore de "Mais pourquoi t'as (pas) changé, je m'occupais d'eux.". Des cris synonymes d'une épreuve idéale pour s'amuser avec des amis.

source - 291834
source - 291835
source - 291839

Au final, on a beau se retrouver face à un quatrième party game, on replonge quand même une fois la Wiimote en main et des amis présents. Le gameplay est toujours aussi simple, en se limitant la plupart du temps à des secouages de Wiimote. Pour le reste, les Lapins Crétins s'imposent une nouvelle fois grâce à leur humour même s'ils ne semblent pas être indispensables pour autant. Si les trois premiers épisodes suffisent à animer vos soirées, on ne voit pas trop ce qui pourrait vous pousser à investir une énième fois, peut-être l'éventuelle présence d'un mode online ou les graphismes un peu plus fins, mais tout ceci ne révolutionne pas la série pour autant. Cependant, si vous cherchez un peu de fraicheur, alors vous avez sans doute trouvé le nouveau jeu star de vos soirées entre amis. Pour terminer sur une note d'espoir tout de même, notez que nous n'avons pas essayé le mode solo, peut-être que celui ci sera scénarisé et apportera quelques nouveautés bienvenues.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Livegen 860 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte