Magazine Focus Emploi

Tchatter d’accord, mais pourquoi ?

Publié le 09 novembre 2010 par Kristobal @kristoguy

Parmi les outils de plus en plus nombreux et de plus en plus perfectionnés que propose le modernisme, la plupart naissent et se développent dans la sphère privée. Une fois qu’ils sont maîtrisés, connus, appréciés et parfois même totalement adoptés, ils connaissent une seconde vie dans la sphère professionnelle. Et entre les mains des recruteurs et des candidats à la recherche d’emploi. C’est le cas des « tchats » qui connaissent un engouement de plus en plus remarquable. Les jeunes qui rentrent aujourd’hui sur le marché de l’emploi ont grandi dans un monde de communication effrénée. Pas un d’entre eux ne vit sans Internet, sans portable, sans smart phone. Les décisions se prennent après des échanges sur des blogs, souvent menés avec d’autres internautes inconnus qui délivrent des conseils personnels, parfois sans réelle connaissance du sujet évoqué… Tchatter est dans l’air du temps, dans la tendance. Si aujourd’hui les professionnels de l’emploi se sont emparés de ce mode de communication, c’est parce qu’ils y trouvent un écho intéressant auprès des jeunes. Les avis délivrés sont cette fois ceux d’experts mais ils ne peuvent suffire intrinsèquement à la réussite d’une démarche de recherche d’emploi. Ils doivent être pris pour ce qu’ils sont : des coups de pouce, des éclairages, des aides. Ce qui reste primordial, c’est la réflexion préalable, le questionnement, l’analyse de ses compétences et de ses attentes, de ses projets. Alors tchatter, pourquoi ? Pour obtenir des réponses à des questions précises qui n’auront été formulées qu’après un cheminement personnel mûri. Bonne réflexion !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kristobal 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog