Magazine Poésie

Disjonct'heure : poème Leffrontier

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

Je m'attarde doucement à vous épier
Je retarde votre levée de bouclier
L'inévitable tendance à se fortifier
D'où paraît donc l'attrait de se multiplier
L'idée enfouie ne sera jamais dévoilée
Nul schéma pourra parfaitement y coller
L'insipide morosité en nous calée
Gardera la moralité bien emmêlée
Fuir ou bien se soumettre ne peut rassurer
Toute une page de choix de vie hachurée
Une destinée moribonde et oubliée
Fait place nette pour le continuel aubier
Qui déjà tend vers un souvenir de palier
Où les temps denses sont par le nouveau troublés


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines