Magazine Asie

Ciné-club : la politique

Publié le 09 novembre 2010 par Safran
Ciné-club : la politique Voilà un sujet un peu délicat ; les réalisateurs de ces films doivent souvent affronter la censure. Ciné-club : la politique
Ciné-club : la politique Oui, l'Inde est une démocratie, mais le revers de la médaille c'est que tout le monde peut s'exprimer, déposer une plainte, manifester. Ciné-club : la politique
On a souvent vu des cinémas attaqués ou menacés par des groupements politiques ou religieux opposés à leur représentation dans un film. Ciné-club : la politique

Un directeur d'hôtel tombe amoureux d'une jeune cliente, la fille du maire de la ville. Ils se marient, ont un enfant, mais la soif de pouvoir de la femme, qui entre en politique, les mène à se séparer. Ils se rencontrent à nouveau 10 ans plus tard alors qu'elle est devenue un personnage important, et qu'il est toujours directeur d'hôtel.
Censé sortir en 1975 pendant l'état d'urgence, ce film d'auteur a été censuré pour ressemblance avec Indira Ghandi. Il n'a pu voir le jour qu'en 1977 à la chute d'Indira Gandhi.
Réalisateur : Gulzar
Héroïne : Suchitra Sen
Héros : Sanjeev Kumar
Compositeur : R.D. Burman
Chanteurs : Lata, Kishore, Mohd. Rafi
Notre avis : 2/5

Un journaliste contestataire lance un défi au ministre en chef du Maharashtra en lui demandant une journée de pouvoirs pour tenter de mettre au jour les déficiences du gouvernement de l'Etat. Il obtient cette journée.
L'utopie fait partie de ce film où les grandes plaies de l'Inde sont mises au jour : corruption, népotisme, conflits d'intérêt...
Nayak, qui est un remake par le même réalisateur du film tamoul Mudhalvan (1999), nous offre des chansons décalées à la cinématographie exceptionnelle. La présence de Rani aux côtés d'Anil est un vrai régal.
Réalisateur : S. Shankar
Héroïne : Rani Mukherji
Héros : Anil Kapoor, Paresh Rawal
Compositeur : A.R. Rahman
Chanteurs : Kavita, Alka, Udit, Shankar Mahadevan, Hariharan
Notre avis : 3/5

Une famille de classe moyenne, composée d'un couple quinquagénaire et de son fils, vit une vie tranquille. Un soir, le fils assiste à une tentative de meurtre ; en essayant de s'interposer, il est tué.
Le couple suit l'instruction du dossier où il apparaît que le meurtrier est le fils d'un politicien haut placé ; l'accusation se retourne alors vers le fils décédé, disant qu'il est un trafiquant de drogue.
Ses parents s'adressent à un de leurs amis avocat pour mener leur propre enquête.
Un sujet délicat et ancré dans la réalité, qu'Amitabh Bachchan a eu le courage de produire.
Réalisateur : Mahesh Manjrekar

Héroïne : Sharmila Tagore
Héros : Amitabh Bachchan, John Abraham
Compositeurs : Ajay
Notre avis : 3/5

En Uttar Pradesh, au sein d'une famille, 2 clans politiques se forment et s'affrontent après l'accident cardiaque du leader. Tous les coups sont permis pour arriver à ses fins...
La mise en scène du film est impressionnante, le scénario nous mène dans les bas-fonds des apprentis politiciens. Malheureusement, on croit difficilement aux rôles interprétés par Katrina Kaif et Ranbir Kapoor qui a ici manqué une occasion de faire ses preuves dans un rôle dramatique.
Réalisateur : Prakash Jha
Héroïnes : Katrina Kaif, Sara Thompson
Héros : Ajay Devgan, Nana Patekar, Ranbir Kapoor, Manoj Bajpai
Compositeurs : Aadesh Srivastava, Pritam, Wayne Sharp
Chanteurs : Kavita Seth, Aadesh, Shankar Mahadevan, Mohit Chauhan, Sonu Nigam
Notre avis : 3,5/5


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Safran 276 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte