Magazine Politique

Isabelle Ignace et la génération Villepin

Publié le 09 novembre 2010 par Exprimeo
Ils sont jeunes, engagés dans la vie active, impertinents, lassés d'être présentés comme "out" dans leurs choix pour la présidentielle 2012 et persuadés qu'à l'opposé des commentaires ils seront le véritable printemps de 2012. Un exemple : Isabelle Ignace ou la génération Villepin. Selon des sources manifestement fiables, la journée d'hier a été l'un des records d'adhésions et d'engagement pour le Mouvement de Dominique de Villepin : là un éminent chirurgien de Limoges. Ailleurs, une jeune trentenaire active responsable associative emblématique de Perpignan ... plus le Président de République Solidaire était présenté comme ... "isolé", plus il était ... entouré, plus les engagements étaient témoignés avec détermination. Mais entouré par une nouvelle génération qui s'engage parfois dans la politique pour la première fois et qui vit son engagement sans complexe et même davantage avec enthousiasme. Isabelle Ignace est l'une des figures emblématiques de cette nouvelle génération. Elle est responsable des Jeunes Solidaires. Ses homologues dans les autres partis semblent vieux avant l'âge comme si copier les adultes pouvait être une finalité pour des jeunes. A l'opposé de cette tendance, Isabelle Ignace assume sa jeunesse. Sur Facebook, ses coups de coeur sont décalés. Sa photo est pleine d'humour et ... en noir et blanc. Ses centres d'intérêts sont ceux des jeunes : depuis les films dont elle parle jusqu'aux coups de gueule qu'elle exprime. Si cette spontanéité dure et que le choix de l'authenticité l'emporte sur le conformisme des carrières, cette génération pourrait changer la donne en 2012. Les médias institutionnels comptent les forces parlementaires (l'une des professions les plus déstestées de France ...) tandis que les citoyens pourraient comptabiliser ceux qui parlent, qui contestent, qui approuvent, qui rient ... bref qui vivent comme eux. La France pourrait donner un sacré coup de balai aux mauvaises habitudes en choisissant à son tour le souffle de la fraîcheur. Le 2 novembre 2010 a d'abord été ce choix de la fraîcheur aux Etats Unis. Tous les risques du politiquement incorrect ont été récompensés (voir vidéo ci-dessous de Kristi Noem qui dans un hall fait son point de campagne alors qu'elle pourrait dans quelques jours être l'une des leaders de la nouvelle Chambre des Représentants ...). La vague des "gens ordinaires" s'approcherait-elle désormais des régions de France ?

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines