Magazine Politique

Martine Aubry et le jour d'après

Publié le 08 novembre 2010 par Exprimeo
La leader socialiste n'est pas parvenue à capitaliser la crise sociale pas davantage que la crise financière de l'automne 2008. Le désir de libéralisme a disparu. Mais le désir de socialisme n'est pas remonté. La crise sociale de l'automne 2010 se soldera-t-elle par un "tous perdants" ? C'est le chemin qui semble emprunté. L'enquête Ifop pour la Fondation pour l'innovation politique publiée ce week-end laisse apparaître que seulement 29 % des Français considèrent que le PS abaisserait l'âge légal à 60 ans en cas de victoire en 2012. C'est dire le niveau de défiance qui entoure toujours la gauche et ses engagements. Crise sociale : le PS et le jour d'après : voir lettre hebdomadaire 239 par le lien suivant : BlogExprimeo

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines