Magazine Politique

CGPME : Comment faire son lobbying pour 2012 tout en "bouffant" du MEDEF !

Publié le 09 novembre 2010 par Letombe

CGPME : Comment faire son lobbying pour 2012 tout en En général d'accord avec le MEDEF lorsqu'il s'agit de réduire des avantages sociaux, la CGPME s'en prend ouvertement à celui-ci, (sans jamais le nommer) dans un document baptisé "code éthique de l'entrepreneur" remis à Hervé Novelli Les "petits patrons" seraient t-ils plus progressistes que ceux du CAC40 ? Pas certain !
Les rapports entre la CGPME et le MEDEF ont toujours été tendus. Il est vrai que le MEDEF bénéficie d'une plus grande aura auprès des gouvernements. Néanmoins, dans la mesure où il n'existe aucun instrument de mesure de la représentativité patronale ( alors que depuis 2008 les syndicats de salariés sont soumis à des mesures d'audience) la CGPME essaye régulièrement de s'attaquer au "monopole" que représente à leurs yeux l'organisation de Laurence Parisot
Un des récents faits d'armes de la CGPME est assez significatif de l'ambiance entre les deux organisations. En effet, en juillet 2010 : la CGPME a déposé un recours au conseil d'état pour pour "excès de pouvoir" Le Secrétaire général de la CGPME, Jean-Eudes du Mesnil du Buisson affirmant : " C'est un aboutissement juridique d'un conflit qui est larvé depuis plusieurs mois" entre le Medef et la CGPME .. / .. Reconnaissant "une rivalité entre CGPME et Medef sur la représentation des PME", il a estimé que son organisation ne pouvait "pas accepter que le Medef s'arroge le quasi-monopole des PME car ça ne correspond pas à la réalité" du terrain ... / ... " - Daily Bourse
Calendrier électoral oblige, la CGPME entend bien apporter sa contribution aux "idées de campagne" de la majorité présidentielle, et vient de publier et remettre en mains propres au ministre Novelli un : "Code éthique de l’Entrepreneur CGPME - réflexion de la CGPME sur les valeurs de l'entrepreneur patrimonial"
Et d'entrée : feu sur l'adversaire ... MEDEF !
Extraits du communiqué sur le site de la CGPME : " A chaque instant de son engagement, le chef d’entreprise doit anticiper, décider, agir, transformer, créer, innover, produire, résister, durer...autant d’actions susceptibles de le placer face à un choix « éthique » ... / ... il est ici question de l’entreprise patrimoniale et donc du patronat réel, incarnation personnifiée de l’entreprise qui le distingue du patronat de gestion ... / ... "
Si dans ce "code éthique de l’Entrepreneur ", la CGPME se donne le beau rôle, elle en profite pour crucifier les patrons "stars" du CAC40 et leurs méthodes sans pour autant convaincre sur sa capacité à faire mieux au niveau sociétal ou social.
" Le patronat réel se distingue du patronat de gestion : le patron qui dirige une entreprise qui ne lui appartient pas a certainement pour ambition d’y faire carrière. Mais il ne gère que le patrimoine d’autrui. Il n’utilise et n’engage que ses capacités personnelles. Si éminentes soient elles, elles ne représentent pas l’engagement absolu et illimité qui est celui du patronat réel. Le patronat de gestion dépend de puissances qui le dominent et l’utilisent. Le patronat réel ne dépend que de lui-même. Il vit, meurt ou se perpétue le plus souvent avec les entreprises qu’il crée de ses mains... / ... " page 2
Au delà de cette attaque qui s'adresse directement aux adhérents de l'organisation dirigée par Laurence Parisot, les adhérents de la CGPME sont-ils meilleurs que ceux du MEDEF dans les domaines : du dialogue avec ses salariés, des discriminations dans l'emploi, du respect du consommateur ou de la responsabilité écologique ?
Dialogue social
" Organisation représentative du patronat réel, la CGPME adhère au principe d’un dialogue social fondé sur la négociation collective en partant d’une représentation paritaire des acteurs économiques employeurs-salariés... / ... " page 59
La preuve ?
Ce communiqué publié sur le site de la CGPME concernant : le projet de loi initial sur la démocratie sociale dans les TPE (moins de 11 personnes)
" ... / ... Relayée à travers toute la France par le biais de ses Unions territoriales, la forte mobilisation de la CGPME a payé ... / ... Le résultat est là : les TPE échapperont à une nouvelle forme de bureaucratie permettant aux syndicats de salariés de se voir attribuer un droit de regard là où ils ne sont pas présents.... / ... "
Résultat : suppression du texte concernant la création facultative de commissions mixtes paritaires dans lesquelles les représentants élus des TPE devaient siéger - Chef d'Entreprise
Discriminations
" ... / ... En favorisant l’employabilité de chacun de nos salariés au bénéfice de la performance de l’entreprise ... / ... En faisant de la diversité une force de l’entreprise en sachant mêler âge, sexe, handicaps, origines ethniques ou raciales différentes " Page 46 et " faire ses meilleurs efforts pour améliorer le niveau de formation de ses salariés, traiter à même niveau de responsabilité sociale l’emploi des jeunes comme le maintien dans l’emploi des seniors, et ne pas pratiquer de politique discriminatoire d’embauche en favorisant la diversité ... / ... " Page 10
La preuve ?
On pouvait lire sur le Parisien, la déclaration suivante : " ... / ... La mise en oeuvre d'une politique de quotas, qui ne dit pas son nom, est une erreur ... / ... Veut-on demain interdire aux chefs d'entreprise de décider librement qui ils embauchent ? ... / .. "
Plus précis, ce communiqué publié sur le site de la CGPME
" La CGPME est résolument hostile à la mise en place d’une politique de quotas, qui plus est inapplicable dans les PME. Elle rejette toute sanction qui aurait, à nouveau, pour résultat d’opposer les catégories de salariés les unes aux autres ... / ... "
Sans oublier bien entendu le CV anonyme dont la CGPME affirme que : "Lutter contre les discriminations, trois fois oui, mais complexifier un recrutement, trois fois non!" La confédération fait valoir que le CV anonyme "peut s'avérer contre-productif" dans les PME-PMI ne disposant pas de service RH " - l'Express

Le respect du consommateur
" ... / .... Il s’engage à produire et démontrer la qualité des produits et services qu’il met sur le marché sans contrevenir à la moralité, et dans le strict respect de l’environnement"
La preuve ?
Ce communiqué publié sur le site de la CGPME
" Assises de la Consommation : ... / ... la CGPME ne souhaite pas l’instauration en France d’actions collectives, qui, sous couvert, de conflits de consommation de masse avec certains grands groupes, risqueraient, au final, de pénaliser également les PME. Les petites entreprises particulièrement fragiles dans la période actuelle, ne doivent pas être les victimes collatérales d’un débat, qui, nous dit-on, ne les concernent pas "
Strict respect de l'environnement ?
" ... / ... La décision de renoncer à l'instauration d'une taxe carbone nationale est sage. Cette taxe instaurait une distorsion de concurrence au détriment des entreprises françaises. La CGPME se réjouit de ce ballon d'oxygène ... / ... " - CGPME
Cependant, la CGPME se veut magnanime en ce qui concerne tous ceux qui sombrent dans la précarité, puisqu'elle concède que ces "éclopés" peuvent être réparés par l'économie solidaire. Pour mieux réintégrer les entreprises "normales" ?
" ... / ... Mais si le marché est un mécanisme nécessaire, il ne peut régler à lui seul les problèmes de distribution. Certains facteurs humains (handicaps) entrainent des besoins collectifs ou de biens publics qui, faute de ressources suffisantes, échappent à la loi du marché. De nécessaires politiques d’insertion relevant de la solidarité humaine justifient la prise en compte de ces populations en leur donnant ouverture au monde économique marchand par le canal de l’économie solidaire ... / ... " Page 21
Ce qui est beaucoup plus facile que d'y participer comme l'expliquait Jen-François Roubaud le leader de la CGPME au site handicap.fr au sujet de l'emploi des handicapés. Intégralité de l'interview
" ... / ... Je vous donne juste un exemple, dans un autre domaine, pour illustrer certaines incohérences : une PME qui passerait une annonce spécifique pour recruter un senior serait accusée de discrimination. Comment composer avec toutes ces contraintes ? Des quotas pour l'embauche des seniors, des jeunes, des personnes handicapées... C'est difficilement réalisable pour les petites entreprises qui n'ont pas forcément des postes spécifiques pour chacune de ces catégories d'employés.... / ... Il y a néanmoins une mesure qui nous paraît assez simple à mettre en œuvre : pouvoir faire appel à des travailleurs indépendants handicapés en sous-traitance, avec les mêmes avantages et équivalences que pour les établissements spécialisés ... / ... "
Si vous voyez une différence avec une autre organisation patronale ...

Slovar

Sources
Code éthique de l’Entrepreneur CGPME
Crédit et copyright photo
Challenge


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Letombe 131283 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines