Magazine Focus Emploi

L’histoire d’une création d’entreprise : Jubilacion

Publié le 09 novembre 2010 par Claire Romanet

Parfois, on crée une entreprise sur une idée, parfois sur un besoin existentiel de faire quelque chose soi-même, parfois encore c’est juste une histoire d’hommes ou de femmes qui croient en un projet commun.

La création de la société Jubilacion, dans laquelle je suis associée, est un bon mélange de genres.

Tout a commencé lorsque Jean-Louis Leroux, avec qui j’ai travaillé plusieurs années et qui est devenu un ami (ex-Directeur Général de JumpFrance, ex-Directeur de Médecins du monde), me sollicite sur son projet : accompagner les seniors en entreprise pour transformer leur capital savoir en projet de retraite utile.

J’explique : la retraite en France est une vraie rupture, une sorte de mort sociale. Puisqu’on est considérés comme des seniors en entreprise à partir de 45 ans (c’est la nouvelle loi de janvier 2010 sur le plan seniors qui le dit, c’est dur hein ?), il nous faut réfléchir à cette transition et la préparer.

Dédramatiser cette échéance, rester dans une dynamique et une motivation qui positive la fin de vie professionnelle et préparer et construire un projet de retraite sur les bases des compétences personnelles et professionnelles de chacun. Voilà nos objectifs.

En tenant compte des souhaits des seniors et de leurs acquis, il s’agit de les aider à trouver une place au sein de la société civile et plus particulièrement des associations et des fondations.
Pour ce faire, nous  intervenons en formation sur des sujets comme la sensibilisation des managers, le transfert de compétences, l’aménagement des fins de carrière ou tout autre point du plan d’action pour maintenir les seniors dans l’emploi.

Les autres associés de Jubilacion apportent chacun une expertise particulière :

- Philippe Chabasse, a été co-Directeur de Handicap international, et co-fondateur du réseau international pour interdire les mines (prix Nobel de la paix 1997), connaît parfaitement le secteur associatif vers lequel nous souhaitons amener nos seniors,

- Chris Olivier est Directrice du Cerphi, le Centre d’Etudes et de Recherche sur la Philantropie, travaille sur les différentes formes de don et d’engagement,

- Enfin, Agnès Rambaud est la fondatrice du cabinet Des enjeux et des Hommes, spécialisé dans le déploiement des stratégies de Responsabilité Sociale d’Entreprise.

Nous avons passé plusieurs mois à mettre en place le projet, confronter nos idées, réfléchir à une offre sensée, définir les méthodes d’accompagnement, assurer l’ingénierie de formation, peaufiner notre positionnement (de l’adaptabilité, de l’adaptabilité, n’est-ce pas Jean-Louis ? ;-)), tester notre discours devant des décideurs, créer la société. Et voilà, la machine est maintenant lancée… Nous avons même co-écrit une pièce de théâtre sur les seniors avec notre partenaire Théâtre à la carte (théâtre d’entreprise) et monté un partenariat avec France Bénévolat (qui regroupe 260 points d’accueil en France).

Beaucoup d’énergie, d’échanges et de questionnements sur un projet d’utilité sociale qui nous tient à cœur, et pour lequel on met en commun un réel optimisme.

Au fait, pourquoi le nom de Jubilacion ?
Parce que Jubilacion en espagnol veut dire « retraite », c’est bien plus optimiste que le vilain mot que nous utilisons nous, n’est-ce pas ?

RV sur www.jubilacion.fr


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Claire Romanet 5426 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog