Magazine Accessoires

Marvin revisité par Sébastien Loeb

Publié le 10 novembre 2010 par Tendancehorlo

Par Olivier Müller

MARVIN LOEBCe n’est pas tous les jours que l’on a la chance de discuter avec le septuple champion du monde des rallyes. On aurait pu s’attendre à quelqu’un de hautain, entoure de gardes du corps, et arrivant dans une grande Citroën, suivi de près par une horde de fans.

Si, effectivement, il y avait bel et bien quelques fans collés aux vitres du C42, le show-room Citroën des Champs-Elysées, l’homme est arrivé sans gardes du corps, et à l’heure (“pour une fois“, comme il nous le dira plus tard dans la soirée !). De manière simple, décontractée, et avec un plaisir manifeste d’être là.

A notre droite, nous avons donc Sébastien Loeb, légende du World Rallye Championship (WRC), un véritable héros pour quiconque s’intéresse de près ou de loin aux sports mécaniques. Un homme au tempérament bien trempé, réputé pour sa gentillesse et sa profonde humanité autant que pour ses coups de sang envers des journalistes indélicats. Voilà qui est dit.

A notre gauche, cette “toute petite entreprise de montre dirigée par une toute petite femme“, comme notre confrère et ami Grégory Pons de Business Montres a affectueusement présenté Marvin Watches (propriété de Nina Ricci Watches) et sa Directrice Générale Cécile Maye.

La réunion des deux a donné naissance à la très attendue montre de sport Loeb Edition Spéciale. Le chronographe acier de 44 mm sera disponible à la fois en mouvement automatique et en quartz. Ces deux versions sont une volonté forte de Sébastien lui-même, soucieux “de proposer un modèle économique à mes fans, alors que 97% d’entre eux n’auront pas la possibilité de s’offrir la version mécanique“. Cette dernière sera proposée sous les 2.000 euros, alors que la version quartz sera vendue 650 euros. Aux dires de Cécile Maye, Directrice Générale de Marvin Watches, “nous devrions avoir un peu de retard dans la livraison des premières unités, qui seront disponibles en magasins mi-décembre“. Saluons au passage la politique tarifaire de Marvin : les éditions collector de 777 pièces qui seront produites en premier en quartz comme en mécanique seront proposées au même prix que les modèles de série. “Nous ne voulons pas exclure toute une partie de nos clients avec une politique de prix excessive sur des modèles Premium. Ce n’est pas notre philosophie“, souligne Cécile Maye, DG. Une belle initiative, dont on ne peut que souhaiter qu’elle soit suivie par les autres acteurs du marché.

MARVIN LOEB
Une montre d’hommes(s)

Nous avons longuement discuté avec Sébastien des origines de ce partenariat avec Marvin. “C’est avant tout une histoire de confiance et d’amitié“, dit-il. Dans notre cas, d’une amitié avec Jean-François Ruchonnet – principalement connu comme créateur de la TAG Heuer Monaco V4  et de la Cabestan – qui était voisin de Loeb en Suisse. “Nous avons la même passion des sports mécaniques“, poursuit Sébastien. “Il avait pour habitude de réveiller tout le monde dans la vallée avec sa Lambo. Du coup, je me suis acheté mon propre hélicoptère, pour repasser devant ses décibels !“.

Cette amitié s’est conclue par une collaboration d’un an avec Marvin, avec laquelle Jean-François Ruchonnet travaillait déjà à l’époque. Sébastien Perret, designer attitré du renouveau d’une large partie de la collection Marvin, fut également acteur du projet dès ses débuts. “Ils m’ont tout deux proposé des premières ébauches à partir desquelles j’ai pu construire ma propre vision d’une montre sport. Je l’ai amendée plusieurs fois et agrémentée de nombreux détails, comme ces ressorts au bracelet qui permettent de l’ajuster et rappellent les suspensions de ma Citroën C4. Le résultat est cette montre telle que je l’avais réellement imaginée“.

Et au poignet ?

Nous avons eu le plaisir d’essayer le propre modèle de Sébastien, numéroté 001 sur 777 (version mécanique). Il est massif, solide et original. Le bracelet plastique se marie parfaitement à l’acier. La montre est motorisée par le Valjoux 7750, donc sans surprise pour les quelques décennies à venir. Nous avons demandé à Sébastien s’il le porterait son modèle en course, considérant les contraintes hors normes qui peuvent peser sur une montre mécanique dans ce type d’exercice. “Bien sûr que je la porterai !“, nous a-t-il répondu. Il n’est toutefois pas certain que nous ayons les résultats des tests. En parallèle, un détail intriguant sur le cadran : la mention de “Day” sous le jour, et de “Date” sous la date, comme si les propriétaires de la marque pouvaient confondre un jour et une date. Personne n’a vraiment su trouver d’explications à ces précisions !

En conclusion : essayez-là.

Belle montre, grand pilote : comment pourrions-nous résister ? Le fait est que les partenariats avec des pilotes aboutissent souvent à des modèles de gammes si élevées qu’aucun fan ne peut y prétendre – il n’y a qu’à regarder pour cela le fruit de la collaboration Hublot / Senna, avec au final une pièce produite à seulement 500 exemplaires et au prix de 17.000 euros.

Marvin et Sébastien Loeb ont eu une approche cohérente et ont réalisé un modèle dans lequel on sent véritablement la griffe du champion. Un mouvement fiable, un design original, et deux versions abordables : que pourrions-nous demander de plus ? Rien.

L’auteur: Olivier Müller


Marvin Montre Loeb

Details Techniques:

LOEB Chronographe Automatique – Edition Limitée à 777 exemplaires 7 étoiles décorent la lunette célébrant le 7ème titre consécutif de Champion du Monde de Rallye de Sébastien Loeb sur la version Automatique exclusivement

  • Mouvement Valjoux 7750, Chronographe Automatique, Jour, Date à 3H, 3 Aiguilles, Swiss Made
  • Boîtier ø44 mm, Carrure acier, Fond vissé, Lunette – couronne vissée et poussoirs traités en PVD noir, Finition sablé et brossé
  • Marquages spéciaux : « Drive me crazy » gravé, Edition Limitée Numérotée, Signature de Sébastien Loeb
  • Verre Saphir antireflets, Résistant aux chocs
  • Cadran Noir ou Argent, Superluminova C1 sur les index
  • Bracelet Caoutchouc noir, Boucle ardillon
  • Etanchéité 10 ATM (100 mètres, 330 pieds)
  • Garantie 2 ans
LOEB Chronographe Quartz
  • Mouvement ETA G10.711, Chronographe Quartz, Date à 4H30, 3 Aiguilles, Swiss Made
  • Boîtier ø44 mm, Carrure acier, Fond vissé, Lunette – couronne vissée et poussoirs traités en PVD noir, Finition sablé et brossé
  • Verre Saphir antireflets, Résistant aux chocs
  • Cadran Noir ou Argent, Superluminova C1 sur les index
  • Marquages spéciaux : Signature de Sébastien Loeb
  • Bracelet Caoutchouc noir, Boucle ardillon
  • Etanchéité 10 ATM (100 mètres, 330 pieds)
  • Garantie 2 ans

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tendancehorlo 505 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines