Magazine Europe

Ohrid, de la ville au lac

Publié le 09 novembre 2010 par Kebby

Ohrid en Macédoine, c'est LA destination. Classé héritage naturel et culturel par l'Unesco. D'ailleurs le drapeau de la ville ressemble fortement au sigle utilisé par l'Unesco pour ces dits sites.
Flag_of_Ohrid Drapeau d'Ohrid (source Wikipedia)
World_Heritage Logo 'Patrimoine mondial' de l'UNESCO (source Wikipedia)
Ohrid c'est là qu'on rejoint le boyfriend de Jane, David, et une amie à eux, Karen, tous américains faisant partie de la Peace Corps. Ils prononcent bizarrement Okhrid qui est la transcription traditionnelle du cyrillique Охрид, alors que les locaux prononcent Ohrid. Rapidement ils nous expliquent que leur intégration est plutôt bonne et qu'ici il y a un sentiment anti-albanais très fort (la frontière avec l'Albanie étant très proche, un tiers du lac étant albanais).
Ohrid c'est les deux côtés d'une pièce, avec côté pile un lac entouré d'un parc national et côté face une ville historique.
Le mont Magaro et le lac
La 1ère journée était dédié à une rando dans le parc national Galichitsa. On était plutôt motivé pour découvrir cette partie qui est 'the most beautiful of Macedonia' selon nos compères. Au programme, 4h de rando et de la neige.
Pour aller au point de départ, on emprunte des routes qui donnent sur un panorama complet du lac et de la ville. Assez ébouriffant. Au passage, on s'arrête à un endroit où l'on aperçoit une reconstitution d'un village ancien par rapport à des fouilles qui sont en cours. Ce coin est a priori une pépite pour les archéologues.
Arrivés au point de départ de la rando, on se rend compte assez rapidement que la neige est au rendez-vous et que Karen va avoir des difficultés à suivre le rythme. Mais au final, tout ce beau monde monte tranquillement jusqu'à croiser un gars super équipé qui nous demande on l'on va. En entendant que notre but est le sommet Magaro, il nous explique qu'il faut plus de 4h pour y aller : "Ah, c'était pas 4h aller-retour ?" ... Bon, il est déjà 13h, le soleil se couche à 17h., il reste 3 heures de  balade Donc après un petit calcul rapide (13 + (3 x 2) = 19, 19 > 17) et sachant nos équipements limités, nous avons décidé de viser une partie un peu plus raisonnable. Le plan B était de monter en zigzaguant jusqu'à un sommet plus bas (hors sentier), ce qui nous permettrait de voir non seulement le lac d'Ohrid mais aussi le lac Prespa (le but initial). Là, après quelques glissages et pas mal de frayeurs on arrive sur la crête avec une vue de dingue sur le Mt Magaro et le lac d'Ohrid, mais on n'a put que deviner le lac Prespa.
Parc_national_Galichitsa  Pr_t_pour_la_descente

Un petit pique-nique et puis retour à la voiture puis direction l'appartement de Karen. En chemin elle nous propose de rester dormir chez elle. Au détour d'une rambarde abimée, Karen nous dit :"s'il y a des choses abimées ici, tout le monde croit que c'est les Albanais, si on entend des bruits d'explosions (en fait des travaux de construction de route), c'est les Albanais". Ambiance ...
La ville et toujours le lac

La ville d'Ohrid est aussi magnifique que ses alentours. L'architecture traditionnelle est constituée de maisons à 2 ou 3 étages avec les étages de plus en plus larges par rapport à la base. Concernant les 'choses à voir', on a été servi avec toujours des bâtiments religieux :

  • Sainte Sophie, désormais classique église byzantine. Quelques colonnades intéressantes.
  • l'église Saint Jean de Kaneo, symbole de la ville avec l'impression d'être entouré par le lac.
  • une petite église (je ne me souviens plus du nom) au pied du lac avec l'autel faisant un petit lac intérieur. Magique.
  • le monastère Saint-Pantaleimon avec des ruines d'une basilique et d'une église à ses côtés et des mosaïques de nouveau sublimes. Le projet de conservation mis en place est bien foutu et l'église Saint-Clément est magnifique de l'extérieur et de l'intérieur (richement décorée).
  • l'église Saint-Clément-Sainte-Vierge-Perivleptos. Quand on demande aux anciens où est l'église Saint-Clément ils nous répondent que c'est celle là. En fait elle contenait les reliques de Saint Clément il y a quelques années mais elles ont été transférées dans la nouvelle église Saint Clément. Enfin bref, on s'y perd.

Saint_Cl_ment
 
SDC16577

Dans l'après-midi, on a profité d'un petit détour par un créateur de papier bluffant qui utilise une des 3 reconstitutions de la machine à imprimer de Gutenberg. Le gars a été très sympa et nous a fait une démo live.

Et n'oublions pas le lac, toujours là, à la sortie d'une rue. Tantôt on se ballade sur le bord, tantôt sur une passerelle dessus. A chaque fois des couleurs et des sentiments différents. Sous la brume, en plein soleil avec un bateau de pêcheur fendant l'eau ou avec les couleurs du soleil couchant : toujours l'émerveillement.

Au_bord_de_l_eau
 
Un_peu_de_muscu

Ohrid, de la ville au lac

Voici notre position actuelle

L'album photo ici


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kebby 93 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte