Magazine France

qui a gagné/qui a perdu ? Poil au…

Publié le 09 novembre 2010 par Gédécé @lesechogaucho

qui a gagné/qui a perdu ? Poil au…#réforme des retraites : pourquoi le chiffre 13 ne porte pas chance au gouvernement…

..

Quand  on publie une information, elle n’est jamais neutre, ni totalement purement factuelle, quelle que soit sa déontologie personnelle ou professionnelle en la matière.

 La réalité est en effet à mes yeux comme une sorte de diamant dont, selon l’angle duquel on l’examine et la position dans laquelle on se trouve à un instant T, on ne peut observer que quelques facettes seulement, et cela quelles que soient ses compétences et capacités personnelles, leur hauteur de vue, leur validité, le niveau de leur crédibilité et leur registre… En l’occurrence, partisan ou non.

 Pour illustrer mon propos, je vais par exemple, au hasard, communiquer ce soir sur l’avis du Conseil Constitutionnel quant à la réforme des retraites.

 Si je suis en faveur des actions et du positionnement du gouvernement, voire plus largement de la majorité libérale qui nous gouverne depuis tant et tant d’années, je vais informer mes braves concitoyens du fait que les sages ont validé cette réforme, et ont donc donné raison audit gouvernement, au moins sur la forme, c’est-à-dire la conformité des textes de loi avec le contenu de notre constitution.

 Par contre, si je suis un fervent opposant à cette logique libérale, ou simplement un groupe de facétieux blogueurs,  je vais plutôt minorer cette victoire (ultime, vraiment ?) pour sur médiatiser un autre fait concomitant, en mettant plus volontiers en lumière le fait que, malgré la validation des trois quarts des articles de la réforme, les sages l’ont été, puisqu’ils n’ont pas été dupes de ce que ce gouvernement a tenté d’utiliser habilement les méandres de cette réforme pour dissimuler des articles concernant un autre sujet, la réforme de la médecine du travail, qui n’avaient rien à y faire.

 CQFD.

 (Une pensée pour ce cher Filoche, qui a tant fait pour faire connaître, avec d’autres,  auprès du grand public cette honteuse mascarade… et cette escroquerie intellectuelle qui ne profite qu’aux employeurs parmi la frange la plus cupide d’entre eux…).

 Le combat n’est pas terminé, Mesdames et Messieurs… Et commes les offensés, c’est nous,  nous aurons à l’avenir le choix des armes. Planquez vos abattis…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte