Magazine Hockey

Le CH s'est imposé avec un jeu collectif solide

Publié le 10 novembre 2010 par Masterfuneral
Le CH s'est imposé avec un jeu collectif solide
On a beaucoup parlé des léthargies sur le plan individuel chez le Canadien au cours des derniers jours. Celles de Scott Gomez et Brian Gionta, entre autres. Personne n'y a mis fin, mardi, mais au diable tout cela, c'est par le jeu collectif que le Canadien a réussi à s'imposer face aux puissants Canucks de Vancouver.

«C'est une des victoires les plus satisfaisantes de la saison. On a été très forts dans plusieurs aspects du jeu», a commenté Jacques Martin.

«C'était un peu comme une partie d'échecs. C'est vrai que j'ai apporté beaucoup d'attention aux jumelages entre trios, a reconnu l'entraîneur du Canadien. Je voulais opposer celui de Tomas Plekanec à celui des Sedin, celui de Scott Gomez à celui de Ryan Kesler et celui de Jeff Halpern à l'unité de Manny Malhotra.

«J'avais le sentiment que l'unité de Plekanec réagirait bien face aux Sedin», a ajouté Martin, en faisant remarquer que le Canadien avait mieux fait que les Canucks, jusqu'ici cette saison, au chapitre des buts marqués à armes égales. «Il est aussi intéressant de noter qu'au sein de chacune des deux équipes, c'est le troisième trio qui a marqué le plus de buts à cinq contre cinq.»

Martin a par ailleurs tenu à donner du crédit au duo de vétérans défenseurs composés de Jaroslav Spacek et Roman Hamrlik, qui ont épaulé le trio de Plekanec dans sa couverture de l'unité réunissant les frères Henrik et Daniel Sedin, ainsi que l'attaquant québécois de Pincourt Alexandre Burrows.

«C'est plaisant de les voir élever leur niveau de jeu de cette façon - comme ils l'avaient fait en première moitié de la saison dernière», a noté Martin.

«On ne savait même pas qu'on allait les affronter, a fait savoir Hamrlik. Perry (Pearn, l'entraîneur adjoint) nous l'a annoncé au début du match. On était sur le banc et il nous a dit, 'Hé les gars, Hammer contre les Sedin'. Mais je n'étais pas surpris, je joue depuis assez longtemps dans cette ligue... Même si on espérait, (Spacek) et moi, se retrouver contre le deuxième trio!

«Ce n'est pas facile de jouer contre eux. Ils font constamment tournoyer la rondelle autour du filet. Mais tout le monde a fait du très bon travail», a par ailleurs souligné Hamrlik.

«Le Canadien ne nous a pas donné grand-chose, a dit Burrows de la couverture contre son trio. Leurs cinq joueurs, particulièrement les ailiers, revenaient profondément dans leur zone. On aurait peut-être eu intérêt à utiliser davantage nos défenseurs, mais on a quand même eu quelques occasions en fin de match. Sauf que Carey Price a alors fait la différence. On a peut-être trop fait dans la dentelle, on a manqué de finition.»

«Tout le monde a bataillé et c'est de cette façon qu'on doit jouer, a ajouté Hamrlik. Dernièrement on n'a pas été à notre meilleur, mais ce soir tout le monde a donné son maximum.»

Hamrlik a aussi encensé Carey Price. Le jeune gardien s'est illustré face à l'équipe de sa jeunesse, contre laquelle il s'était incliné 7-1 la saison dernière, à Vancouver.

«Il me restait un goût amer dans la bouche, a reconnu Price en parlant de cette dégelée. C'est une autre saison, mais je voulais vraiment la gagner celle-là.

«J'y ai surtout pensé (mardi) matin. Un peu (lundi) soir. C'était suffisant pour me préparer pour le match. Mais je l'avais quand même un peu en tête, je ne voulais pas que ça arrive encore.

«Mes gars m'ont aidé à bien voir la rondelle. Ils ont fait de l'excellent travail pour garder leurs joueurs en périphérie. Ils ont tout fait pour m'aider. Tout ce que j'ai échappé, ils s'en sont occupé», a affirmé Price.

«J'essayais de faire tout bien, de bien exécuter les éléments de base. Quand tu fais cela, il y a des soirs où ça te permet de connaître une soirée parfaite.»

Source : Yahoo.com(Sports)

Nouvelle LNH :

Premier chef, deuxième chef


Le CH s'est imposé avec un jeu collectif solide


La LNH souhaite dépoussiérer son concept de match des étoiles.
Le circuit votera sous peu pour une nouvelle formule du rendez-vous annuel, rapporte La Presse Canadienne, mardi. C'est ce qui a transpiré de la réunion des directeurs généraux, à Toronto.

L'idée, formulée par le vice-président hockey de la LNH, Brendan Shanahan, veut que deux capitaines soient appelés à former les équipes lors d'une émission télévisée en direct pour lancer la fin de semaine des étoiles. Le format de l'Association est contre l'Association ouest serait donc abandonné.

Les joueurs partants seraient encore déterminés par un scrutin auprès des partisans. La Ligue choisirait les 36 autres étoiles.

Les 48 joueurs sélectionnés éliraient par scrutin les deux capitaines. Ceux-ci choisiraient donc des joueurs de n'importe quelle association pour former leur équipe.

Les changements entreraient en vigueur dès cette année, pour le match prévu le 30 janvier, à Raleigh, en Caroline du Nord.

Appel refusé

La LNH a emprunté à la NFL l'idée d'un arbitre avec microphone, mais les choses s'arrêtent là pour l'instant.

La possibilité, pour un entraîneur-chef, d'interjeter appel sur la validité d'un but pendant un match a été rejetée par les directeurs généraux.

Elle avait été proposée par le DG des Panthers de la Floride, Dale Tallon, mais n'a reçu aucun soutien. « Nous en avons parlé, mais le dossier est mort », a commenté Tallon.

Tallon avait pourtant un excellent exemple à mettre sur la table : le match que les Maple Leafs de Toronto ont volé aux Panthers sur un jeu controversé, le 26 octobre. Colton Orr a inscrit le but vainqueur après être entré en contact avec le gardien Scott Clemmensen.

Même l'entraîneur-chef des Leafs, Ron Wilson, a reconnu la faute d'Orr, qui aurait dû recevoir une pénalité à son avis.

Après avoir rejeté la possibilité d'appel, les directeurs généraux sont passés à un dossier plus chaud à leurs yeux, celui du nouveau règlement sur les coups à la tête. Tous ont donné leur soutien au préfet de discipline Colin Campbell et se sont dits satisfaits de l'application du règlement.

Source : Yahoo.com (Sports)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Masterfuneral 415 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines