Magazine Science & vie

Le pouvoir de l'maginaire (50):decalage vers le rouge..oui ..mais pourquoi?

Publié le 15 novembre 2010 par 000111aaa

Voici la suite prévue et promise pour l’examen et la critique de l’article de TAMARA M .DAVIS.(Je rappelle qu’ elle coordonne le programme du Dark Cosmology Center de Copenhague). Nous allons voir que quand l’espace et le temps ne sont pas immuables ,la symétrie temporelle ( =une expérience doit donner des résultats semblables, quel que soit le moment où elle est lancée , )est alors brisée et le principe de la conservation de l’énergie disparait !Attention ,la lecture de cet article sera aride !

Pour respecter l’agencement logique je continue la numérotation des paragraphes déjà publiés au « Pouvoir de l’imaginaire » n49, à savoir :

-1 : /LA PHYSIQUE ET LES MATHEMATIQUES PEUVENT AUSSI PARFOIS FAIRE BON MENAGE !

-2:/ PRENONS UN TELESCOPE ET UN SPECTROSCOPE ET REGARDONS LOIN !

Et aujourd’hui..

-3:/IL Y A DIVERS TYPES D’EFFETS DOPPLER MAIS IL FAUT LES DISCRIMINER …SI VOUS DAIGNEZ L’ACCEPTER !

La photo n

3 vous montre ce que Tamara M. Davis n’ explique pas assez , à mon gout. Suivant que votre espace sera défini par la transformation de GALILEE (métrique euclidienne ),de LORENTZ(métrique plate de MINKOWSKI) , ou les diverses possibilités qu’offrent les extensions de la relativité générale (métrique de FLRW ou de SCHWARTZSCHILD) vous devez vous attendre à des constats différents….

Si nous écartons l’espace de Galilée d’intérêt purement local , la photo n2 vous donne encore plus de détails sur les red shifts possibles ……

Et bien entendu tous les cas se présentent combinant les mouvements galactiques relatifs (transverses ou axiaux, d’avance ou de recul) superposés au recul de

l’expansion générale  ; néanmoins au-delà d'une certaine distance, le mouvement général d'expansion l'emporte sur les mouvements propres, et toutes les galaxies lointaines s'éloignent de nous ….j’ai dû expliquer à certains lecteurs que pour les galaxies très lointaines ,pourquoi la formule de Hubble recevait une correction …..mais ils n’y croient pas …pas plus qu’ à l’ extension de l’es pace ,ou à la relativité générale etc…Quoiqu’ il en soit, je vous présente la photo ,en anglais, de son graphique des vitesses de récession en fonction des reds shifts et selon divers modèles de représentation de l’espace 

Capture5.PNG

QUE VOUS Y ADHERIEZ OU NON ,cela ne me trouble pas :je ne veux convaincre absolument personne et j’ai déjà dit que ce blog est ici pour s’interroger et   présenter les propositions de modèles de certains auteurs mais évidemment pas de tous…Car dans l’ambiance actuelle de la cosmologie et même d’une partie de la physique comme l’a dit un de mes lecteurs JJMICALEF,toutes les suggestions même les plus ahurissantes se pointent sur INTERNET .Je vous ai parlé la semaine dernière de ce physicien formosan Wun-hyi Shu qui transforme le temps en espace et les masses en longueurs ou vice versa …ou de ce physicien russe dont les calculs seraient étayés par un astronome et qui prône lui une expansion d’échelle PERMANENTE.

J’ai publié deux petits billets tout récemment, montrant l’étonnement ici d’une de mes petites filles au phénomène de la création de l’espace par cet extension de Hubble .Son bon sens lui faisait sentir que les quatre coins de son espace vital n’allaient pas disparaitre soudainement ou bien au fil du temps ….. Et surtout elle ne comprenait pas comment d’un espace qui s’étire pouvait jaillir un espace «tout  neuf » !j’ai essayé de lui faire comprendre que cette expansion á l’échelle cosmologique ne concernait pas la dynamique régnant dans notre propre galaxie. Autrement dit, une fois que la gravité locale a imposé la création d’une galaxie, l’expansion n’a plus le pouvoir de la déchiqueter…. Ai-je réussi à convaincre ?je n’en suis pas sur …..

De ceci il pourrait résulter un scepticisme général vis-à-vis de la SCIENCE…..Un « à quoi bon -disme » de mes lecteurs dirait GAINSBOURG…... Ou même carrément un appel á un mysticisme « divinatoire » capable lui de nous reveler la VERITE NUE , comme vient de le faire un autre blog connu du NO(Connaissance) ….. Modestement, je n’ai pas capacité á spéculer dans cette direction…. je ne me sens vraiment pas du tout les « pouvoirs » d’ un GRAND INITIE ( allusion au célébrissime livre d’EDOUARD SCHURE que j’ai lu á 20 ans) ou même d’un gourou du CAFE DU COMMERCE INTERNET….Alors , s’il vous plait de conclure , bien trop vite ou sectairement à mon gré, que la physique n’arrivera jamais à rien ,que ni moi ni personne ne vous proposeront JAMAIS un MODELE DU TOUT crédible ,vous avez peut-être raison mais je l’avoue :peu me chaut !

MAINTENANT revenons à l’article de TAMARA M.DAVIS .

Elle se pose également la question de la perte d’énergie par les voyages de la matière …SI L’EXPANSION EST HOMOGENE et si l’univers reste copernicien, elle rappelle qu’ on peut admettre que les propriétés ondulatoires révélées par Louis de Broglie   pour les particules élémentaires restent applicables … Et comme elle présente l’ éloignement mutuel des galaxies lointaines comme un ralentissement permanent des matières intergalactiques , la longueur d’onde de DE BROGLIE doit   s’affaiblir derechef et lumière et photons perdraient ainsi de l’énergie de la même manière ……donc le principe de conservation de l’énergie semblerait violé……

A suivre

Capture4.PNG


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine