Magazine F1/moto

Alonso relativise

Publié le 15 novembre 2010 par Jg56

Fernando Alonso est évidemment le grand perdant de la saison 2010 ! Il a perdu le tire lors de la dernière course, alors qu'il menait le championnat depuis déjà plusieurs épreuves.

Sur le blog qu'il tient sur le site de la Scuderia Ferrari, l'espagnol a livré ses premiers sentiments suite à son immense déception née du Grand Prix d'Abu Dhabi, hier. Alonso se dit déçu mais se console en se ressassant sa saison 2010, et en se projetant sur 2011, avec pour commencer les essais de nouveaux pneus Pirelli programmés dès cette semaine.

On pouvait lire sur le blog : « Le réveil a été difficile ce matin après la déception d'hier, je ne peux pas le nier. Ça fait mal de s'approcher si près du but et de le voir se dérober de cette manière, mais le sport est fait ainsi et je dois l'accepter.
Le dernier chapitre de la saison ne doit pas effacer toutes les choses positives que nous avons faites cette année - et je le répète, pour moi, ça a été un superbe saison. Il y a eu des moments merveilleux, comme le podium à Monza, qui resteront dans ma mémoire, et la fin amère ne pourra pas les supprimer.

Désormais, il est inutile de chercher qui a fauté : un championnat du monde qui s'échappe pour quatre points après dix-neuf coures peut se perdre à de nombreuses occasions, pas simplement à la fin. Nous sommes une équipe : nous gagnons et nous perdons ensemble.
Je suis heureux d'être chez Ferrari, de ressentir, ensemble avec tous les hommes et femmes qui travaillent ici, la fierté de faire partie de cette famille et de cette histoire extraordinaire. Nous sommes une très bonne équipe et nous le montrerons, surtout dans le plus difficile des moments où ce goût amer se fera sentir par chacun d'entre nous.
Je sais qu'à Maranello tout le monde travaillera très dur sur la nouvelle voiture pour être encore plus compétitifs. Je sais que les mécaniciens se préparent déjà en piste ici à Yas Marina pour une journée de tests.

C'est l'esprit de nos gars : ils veulent réagir tout de suite, travailler encore plus fort pour aller chercher la victoire. C'est pour cette raison que je suis aujourd'hui encore plus amoureux de Ferrari que jamais.

J'ai hâte d'être à vendredi lorsque je retournerai à Abu Dhabi pour essayer les nouveaux pneumatiques Pirelli. »





Alonso relativise


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jg56 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines