Magazine

Le remaniement ministériel ou le bonheur de l'éditocratie...

Publié le 15 novembre 2010 par Despasperdus

Cher éditocrate,

Tu ne m'en voudras pas si je ne dévoile pas ton identité, par respect pour tes proches et pour toi, car malgré la notoriété et les honneurs, tu es profondément modeste.

Chaque jour que le Cac 40 veut bien faire, toi, journaliste neutre, indépendant et d'investigation, tu justifies inlassablement la politique libérale...

A ta décharge, tes employeurs les médias dominants, sont soit la propriété de groupes industriels, de consortiums financiers ou de milliardaires, soit dépendent directement des revenus publicitaires...

Tu ne vas pas mordre la main qui te nourrit si généreusement... Il y a une telle précarité sociale...

Ton job consiste essentiellement à rabâcher les mêmes formules creuses, les mêmes idées, à répéter en boucle que les réformes, n'importe lesquelles d'ailleurs, sont nécessairement indispensables, à citer des chiffres, que tu ne maitrises pas, pour impressionner les gogos et appuyer tes propos.

editocrate.JPG

Tu fréquentes les hautes sphères médiatiques, politiques et patronales, possédant même ton jeton de présence Au Siècle... Les diners en ville, les renvois d'ascenseur, les invitations, les cooptations, le piston, les connivences, les connaissances, la vie quoi !

A force de parler partout, de tout et de rien, surtout de rien d'ailleurs, tu arrives à un stade où la réalité devient fiction et vice versa... En fait, la réalité, celle de la multitude, pour ne pas dire du peuple t'ennuie terriblement... Les licenciements, la souffrance au travail, le chômage, la précarité, la misère semblent sortis d'une nouvelle des soirées de Médan : de la fiction !

Toutes ces choses sont bassement matérielles et, comment dirai-je, tellement peuple ! Loin des sommets où ta pensée culmine ! Tu as une telle capacité à jongler avec les concepts que tu es devenu intarissable sur les divisions au PS, les différences entre DSK-Aubry-Royal-Hollande ou Valls... Lequel est plus à gauche que l'autre, lequel ou laquelle est plus compétent-e... qui a la plus grosse ? Idem pour l'UMP entre Juppé-Fillon-Sarkozy-Copé, question d'âges, de styles... Sans oublier les centristes...

Ton domaine d'excellence, c'est le centre. T'écouter entendre développer tes théories insipides et oiseuses sur les différences entre la droite et le centre constitue une expérience sans précédent... Non seulement, tu sembles croire tes propres délires, mais en plus, tu convaincs naïfs. Jusqu'à ce jour, ta plus belle réussite constitue le duo Bayrou-Sarkozy et la manière dont tu as su vendre les supposées différences entre leurs programmes respectifs ! Ta seconde, c'est le grenelle de l'environnement, juste avant la fameuse ouverture...

Le week-end dernier, tu as retrouvé ton niveau de 2007. Sur n'importe quelle chaine de radio et de télévision généraliste, j'ai senti combien tu exultais à converser avec tes congénèresfrères sur le remaniement gouvernemental. C'était du pur bonheur, une véritable jouissance intellectuelle que d'imaginer telle ou telle nomination, tel ou tel départ, et quelles seraient les significations quant à l'orientation de la politique ! Durcissement à droite, amollissement au centre ou ouverture à gauche ? Intox ?

Quel insoutenable suspens ! Bien joué l'artiste ! Grâce à toi et ton orchestre de chiens de garde, on a tous oublié un tas de trucs secondaires :la retraite passe à 67 ans, les centres IVG ferment grâce à la loi HPST, la sécurité sociale est rabougrie, les tarifs des anciens services publics augmentent, les salaires des patrons s'envolent, et la précarité se banalise...

Ne crois surtout pas que tu apportes de la matière à penser ou du rêve, tu n'est qu'un bon anesthésiant, utile au système, tant ta présence et ton travail sont soporifiques.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Despasperdus 4931 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte