Magazine Société

Les harkis content pour Mme Bougrab et impatient de voir la feuille de route de Mr Juppé.

Publié le 15 novembre 2010 par Harki45

 

Les harkis content pour Mme Bougrab et impatient de voir la feuille de route de Mr Juppé.

Le remaniement de dimanche a vu les entrées remarquées de personnalités comme Alain juppé ou Jeannette Bougrab, mais un autre membre du gouvernement est parti quant à lui, dans l’indifférence totale. En effet, Monsieur Hubert Falco, secrétaire d’Etat à la Défense et aux Anciens combattants depuis 2009, fait partie des membres du gouvernement remerciés dimanche. Le maire de Toulon, qui dit n’avoir « aucune amertume », nous aussi , retrouvera son poste de sénateur dès le mois prochain.

L'annonce par le Président de la République Nicolas Sarkozy de nommer Monsieur Alain Juppé à ce poste prestigieux un homme politique de premier plan est une bonne chose. Nous saluons et félicitons cette nouvelle impulsion donnée à la défense et aux anciens combattants. Nous sommes très heureux de voir Monsieur Alain Juppé à la tête de ce ministère qui nous inspire respect et confiance et nous pensons qu'il pourra enfin traiter le dossier harki.

Nous nous réjouissons de la nomination au gouvernement de Madame Jeannette Bougrab, fille de harki, au secrétariat d'Etat à la jeunesse et à la vie associative. Ce geste peut être considéré comme historique quand on sait que Monsieur Hamlaoui Mekachera, en tant que ministre, n’avait pas exercé sa fonction avec toute la vigueur souhaitée, même s’il a parfois donné l’illusion de nous soit disant défendre.

Nous adressons nos félicitations à Madame Jeannette Bougrab et nous espérons qu’elle apportera un éclairage précis et concret sur les missions de son secrétariat.

Nous lui souhaitons bonne mission dans sa nouvelle responsabilité…

Monsieur Alain Juppé, la France a une dette vis-à-vis des harkis. Les harkis se sont battus pour drapeau français et ils ont été abandonnés. La France doit régler une fois pour toute cette situation, et non pas régler ce problème que par des mots, même si les discours et les symboles sont importants.

Je concluerai par le discours de Nicolas Sarkozy à Toulon le mercredi 7 février 2007 : « s’il y a des gens à qui la France doit des excuses c’est bien aux harkis ».


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Harki45 1604 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte