Magazine

Réel et virtuel (2)

Publié le 16 novembre 2010 par Jfa

Il ne se passe guère de semaine sans que je ne lise, ou n’écoute, ou ne discute entre amis, des avantages et inconvénients du «virtuel». Généralement, le «virtuel» en question se limite au virtuel numérique, responsable, en vrac, des pertes d’attention des élèves, des plagiats à l’université, de la violence des jeunes, et autres maux abominables.

Je réponds toujours dans ces cas là, que les premiers virtuels sont la mémoire, le (s) langage (s), langages qu’on trouve même chez les animaux sous des formes diverses et plus rudimentaires. Langages qui se complètent, chez l’homme, des dessins des grottes préhistoriques avant de se virtualiser encore avec l’écriture, puis l’imprimerie, le cinéma, la télévision, l’informatique et Internet.

A ceux qui me décrivent les horreurs des jeux vidéo, je rétorque généralement que «Le petit Poucet» ou «Le petit chaperon rouge» racontent aussi des choses horribles et que, la plupart du temps, si les parents sont de vrais parents, l’enfant est tout à fait capable de faire la différence.

Dans les rapports humains, il est exact que les décalages entre le virtuel et le réel sont problématiques, avec des risques de dérapages nombreux, mais toujours si au moins un des interlocuteurs se conduit, virtuellement, selon des normes qu’il éviterait soigneusement dans des rapports réels.

Tenez par exemple, conservant quelques vieilles valeurs malgré mon âge avancé, j’ai dernièrement physiquement bousculé un peu rudement quelqu’un qui m’avait précédemment insulté, sur une liste de discussion, usant et abusant courageusement de la distance que procure le courrier électronique.

Alors que ce hardi personnage avait  25 ans de moins que moi et une tête de plus, quelle ne fut pas ma surprise de voir que cette audace virtuelle se liquéfiait en situation réelle. Habitué à plus de cohérence, cela m’a tant surpris que je n’ai pas poussé plus loin la confrontation. Encore un méfait du virtuel, ce valeureux individu s’était simplement permis, en contexte virtuel, des choses qu’il n’aurait jamais osé en contexte réel, et qu’il n’osera vraisemblablement plus.

Finalement, je lui ai vraisemblablement rendu service, lui évitant de gros ennuis s’il recommençait avec plus méchant que moi et, même si je ne recommande pas ce genre de réactions, je pense même avoir fait, à cette occasion, oeuvre éducative.

- “Ventes à découvert”. Blog de P. Jorion. ****

- “Les origines modernes de la ville des réseaux”. La Vie des idées.

- “Le pari risqué de Nicolas Sarkozy”, édito du Monde.

- “Réinventer le collège unique”. Le Monde. ****


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jfa 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte