Magazine Conso

Développement durable : Unilever met la barre très haut

Publié le 15 novembre 2010 par Aurélie Le Gars
Développement durable : Unilever met la barre très hautLe géant néerlando-britannique de la distribution, qui commercialise notamment les marques Amora, Axe, Ben&Jerry’s, Cif, Knorr, Lipton, vient de mettre au point une stratégie environnementale pour le moins ambitieuse, escomptant réduire de moitié l’impact écologique de ses produits à l’horizon 2020 ! Un objectif relevé étant donné son implantation dans quelque cent soixante-dix pays et le fait que quelque deux milliards de produits Unilever sont utilisés chaque jour partout dans le monde.
La multinationale, va aussi s’attacher à améliorer la qualité nutritionnelle de ses produits alimentaires, lesquels verront leurs quantités de sel, de sucre, de graisses saturées et de calories sensiblement réduites.
Lancé simultanément à Amsterdam, Londres, New Delhi et New York, le Sustainable Living Plan d’Unilever est le fruit de douze mois d’un brainstorming intense. Le directeur exécutif de l’entreprise Paul Polman, selon qui « continuer à augmenter l’empreinte environnementale tout en continuant de développer le business n’était pas viable », a vanté ses visées, justifiées par le fait que « les consommateurs en veulent davantage ».
Celles-ci sont en effet remarquables, avec notamment les défis d’utiliser de l’huile de palme exclusivement durable à l’horizon 2015 et de sourcer l’intégralité de ses matières premières agricoles de manière durable d’ici 2020 et d’atteindre les 40 % d’électricité d’origine renouvelable pour ses sites de fabrication d’ici la prochaine décennie. Unilever souhaite aussi, en aval des ventes, éco-sensibiliser quatre cents millions de consommateurs en leur procurant des produits et des outils à même de faciliter la réduction des rejets carbone lors de leurs lessives et de leurs douches. De même, la multinationale table sur un maintien des émissions de GES de sa chaîne logistique au niveau de cette année en 2020, soit compte-tenu de ses perspectives de développement une amélioration de 40 % de l’efficacité énergétique.
Faciliter l’accès à l’eau potable dans les pays en développement (PED) via une augmentation des ventes de son purificateur d’eau maison Pureit est une autre priorité du groupe.
Le plus dur reste à faire. L’intention, elle, est ô combien louable.
Source : Guillaume Duhamel, ZeGreenWeb.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélie Le Gars 38 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte