Magazine Finances

La vente en viager, le nouveau choucou des prêts immobiliers

Publié le 16 novembre 2010 par Pretimmobilier
On le pensait totalement désuet, mais le viager est encore loin d’avoir dit son dernier mot. En effet, avec l’allongement de l’espérance cumulé à un pouvoir d’achat des séniors en baisse, cette solution revient sur le devant de la scène immobilière. D’ailleurs, dans certains départements, la signature de prêts immobiliers pour des achats en viager est en nette croissance. Ainsi, dans les Alpes-Maritimes (+13%), Paris (+9%) ou bien encore les Bouches-du-Rhône et le Var (+6%), la progression est étonnamment élevée. Acheter maintenant, payez en échelonnant Pour ceux qui souhaiteraient se lancer dans une vente en viager, sachez que c’est avant tout une vente différée. Après avoir payé une partie comptant, ce que l’on appelle le bouquet, le reste de la transaction s’effectue sous forme de rente jusqu’au décès du propriétaire. Il n’est pas forcément obligatoire d’acheter un bien déjà occupé. En effet dans le cas d’un viager libre, l’acquéreur prend possession des lieux immédiatement tout en payant la rente jusqu’au décès du vendeur.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pretimmobilier 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines