Magazine Journal intime

Un nouveau week end à Jervis Bay

Par Charlotte_aussie

Un nouveau week end à Jervis Bay

L
a pluie s’était arretée pour quelques jours lorsque nous avons décidé de partir à Jervis Bay à 6, avec Coralie, Yohann (les Coyo pour les intimes) et Leslie et Philippe (des amis Suisses). Denis et moi étions les seuls à connaître l’endroit et les autres avaient envie de voir ces fameux kangourous sur la plage de sable blanc (voir ici).

Coralie réserve donc une grande maison pour nous tous, avec barbecue, proche de la mer et surtout… au beau milieu d’une prairie habitée par des kangourous ! Nous avons donc passé le week end à leurs côtés, notamment pendant l’apéro du samedi soir, sous le porche, à la fraiche, et lors du petit déj œufs-bacon, de bon matin (11h).

Nous avons fait quelques plages connues et avons tenté une crique plus isolée des touristes (parce qu’avec le retour du soleil, tout le monde est venu faire trempette). Le propriétaire de la maison nous indique donc un endroit calme, accessible après 45 mn de balade dans la forêt. Le soleil tape fort et le bacon se fait bien lourd dans nos estomacs. Nous arrivons en haut de la crique, c’est superbe : quelques rares personnes sont sur la plage, l’eau est turquoise, le décors est paradisiaque. Mais alors que nous descendons jusqu’au sable, nous découvrons que ce que nous prenions pour des algues plus haut est en fait… des milliers de cormorans morts. Je vous laisse imaginer l’odeur qui nous est montée dans les narines… on a bien hésité quelques minutes avant de refaire tout le chemin inverse (il faisait très chaud, et de gros nuages noirs commencaient à poindre dans le ciel) mais ça n’était vraiment pas possible. Alors comment ces pauvres cormorans sont-ils morts ? Mystère. Denis en voit sur la plage de son boulot après les grosses tempêtes, donc nous avons deux hypothèses :

- Ils se noient au large dans les vagues grossies par la tempête

- Ils se font électrocuter par des éclairs.

Si quelqu’un a une autre théorie qui tient la route, je serais ravie de l’entendre (je peux au besoin envoyer une carte postale ;)

Nous avons finalement pu nous baigner sur une autre plage, où il n’y avait pas un chat… car il pleuvait. Mais ça n’est pas une petite pluie et quelques nuages noirs qui allaient nous arreter ! Nous avions marché sous un soleil très fort, nous voulions notre baignade à tout prix… alors nous avons laissé toutes nos affaires dans les coffres des voitures et nous sommes partis en maillot sur la plage. L’eau n’était même pas froide…

Retour dimanche soir sur Sydney, où nous croisons des backpackers qui cherchent une colloc. Et c’est à ce moment là que je réalise que nous ne sommes plus des touristes ici. Morceaux choisis :

- « Les gens ils sont cools ici, un truc de ouf !

- Et les attaques de requin, vous en voyez souvent ?

- Vous êtes tous des surfeurs non ?

- J’ai vu un possum dans le parc, il avait l’air dangereux, il me regardait fixement comme ça… de toute façon tout est dangereux ici ? »

Et pour conclure… une très bonne nouvelle : nous avons lodgé pour la résidence permanente ! Ce qui veut dire que nous avons terminé toutes les démarches, nous n’avons plus qu’à patienter… enfin, on n’y pense même pas parce que l’attente est énorme… comptez deux ans ! Mais au moins, nous en avons terminé avec la paperasse et les soirées visa !

Donc maintenant c’est détente et préparation des vacances de noel ! Bonne semaine à tous !

PS : quelques photos sur Flickr, mais la plupart sont toutes pourries… Denis va falloir s’y remettre ça va plus du tout !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Charlotte_aussie 39 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog