Magazine Internet

M. Eric Besson en charge de l’économie numérique

Publié le 16 novembre 2010 par Bedigitalbusiness @bdb_paris

M. Eric Besson est de nouveau en charge de l’économie numérique (= digitale). Propositions de taxation de l’e-commerce et de la publicité en ligne, Grand emprunt numérique (4,5 milliards d’euros)… quels sont les enjeux ?

M. Eric Besson, un retour à l’économie numérique

mars 2008 – janv. 2009

M. Besson a été entre mars 2008 et janvier 2009 secrétaire d’Etat à la prospective, l’évaluation des politiques publiques et du développement de l’économie numérique. L’un des faits significatifs a été le plan France numérique 2012, présenté en octobre 2008, sur la fracture numérique [Lire le rapport]

nov. 2010

M. Besson succède à Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM), en tant que ministre auprès de la ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique

Les enjeux numériques ou digitaux

Ils vont transformer notre quotidien, amateurs du numérique ou non…

  • Les propositions de taxation de l’e-commerce et de la publicité en ligne
  • Le Grand emprunt, qui attribue 4,5 milliards d’euros au numérique
  • Le Forum des Droits sur Internet et son financement
  • La neutralité du net
  • La gestion des données privées et le droit à l’oubli numérique
  • Le recours au logiciel libre dans les administrations,
  • La lutte contre la piratage
  • Le déploiement du haut et très haut débit,
  • Le déploiement de la 4G
  • Le passage à la télévision numérique
Et l’avis de BeDigitalBusiness ?
Il est trop tôt pour savoir ce qui découlera de ce changement.
Dans un premier temps, le peu d’intérêt pour le 2.0 de M. Besson suscite des interrogations, mais est-il préférable un ministre qui twitte ou qui comprenne le business digital ? Sans doute, les 2. Surtout s’il souhaite comme la ministre précédente être accepté par les experts digitaux, sommet de l’iceberg des usages internet.
Suivre la communication et le marketing politique de ce ministre pour le rendre 2.0 puis 3.0 acceptable sera intéressant : une occasion d’étudier de nouvelles (bonnes) pratiques. Le fait d’avoir 4,5 milliards d’euros à partager entre les différents acteurs du numérique aidera-t-il ? ou au contraire suscitera-t-il une aversion plus grande ?

Sources


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bedigitalbusiness 784 partages Voir son profil
Voir son blog