Magazine Internet

Cette semaine : Super un roman graphique par Frans-Alexandre Torreele

Publié le 16 novembre 2010 par Mcetv

http://static.mcetv.fr/img/2010/11/bd-super-468x264.jpg

Un matin, Zola prend sa voiture et disparaît. De retour, il s'enferme dans sa chambre, mais refuse d'en sortir. Inquiet, son ami Guillaume tente de comprendre ce qui est arrivé mais la vérité dépasse tout ce qu'il aurait pu imaginer... Zola a un super-pouvoir !

Lisez ce roman graphique gratuitement sur manolosanctis

Frans-Alexandre Torreele Scénario, Dessin, Couleur «Super» n'est pas une histoire de super-héros. C'est juste l'histoire d'un jeune de 19 ans, avec toutes les joies, les emmerdes et les révoltes que ça implique. C'est l'histoire banale d'un gamin qui ne veut pas du monde que les générations précédentes tentent de lui refourguer.
Au détail près que ce teenager en colère a le pouvoir de changer le monde. Si demain vous aviez un super-pouvoir, vous enfileriez vraiment une paire de collants fluos pour aller lutter contre le crime dans les rues de New-York? Vous avez répondu «oui»? Vraiment? Alors éteignez votre ordinateur, jetez vos comics et allez faire un tour dans la rue, découvrir la vie réelle. Bienvenue dans le quotidien d'une petite ville française où la réalité se moque bien des élans romanesques de la jeunesse. Aucune sirène de police hurlant dans la rue, pas de coups de feu dans les banques, pas de cris de jeune fille en détresse. C'est dans cette ville où la veuve et l'orphelin ne se portent pas si mal que vit Zola, un jeune homme de 19 ans qui essaie tant bien que mal de jongler entre des études qu'il déteste, un travail qu'il abhorre et une vie sociale digne d'un épisode de «Plus Belle La Vie».
Une vraie caricature de cette jeunesse à laquelle on essaie de refiler des rêves qui puent l'arnaque. Une vie désespérément banale finalement. Au détail près que Zola s'est découvert la capacité de courir un 100m deux jours après s'être brisé la colonne vertébrale en 3. Ce qui, avouons-le, n'est pas commun. En clair, un super-pouvoir venu d'on ne sait où offre à Zola une capacité d'auto-guérison hors du commun. Voilà qui apporte d'un coup une bonne dose de romantisme et de rock'n roll dans sa vie. Mais il ne suffit pas d'être super pour devenir un héros. Pour ça, il faut encore se lever et se battre pour des idéaux. Et comme tous les jeunes de son age, des idéaux, Zola n'en manque pas. Pas question d'aller courir après un mec qui s'habille en clown ou de sauter de toit en toit avec une nana déguisée en chat. Vous savez, on n'est pas sérieux quand on a dix-neuf ans.
Alors on décide de changer le monde. Son facteur d'auto-guérison sous le bras, Zola décide de s'attaquer aux vrais super-vilains de son époque: les gouvernements injustes, les multinationales sans foi ni loi et tous ceux qui s'attaquent aux plus faibles. Même si pour ça il faudra parfois mettre un pied dans l'illégalité. Quitte à devenir un héros, Zola sera le premier super-héros altermondialiste.
Parce que pour changer le monde, il va falloir être Super!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mcetv 493 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte