Magazine Journal intime

Le trésor des marabouts

Par Ghizlane

DSC01979-copie-1.JPGTrésor...un mot qui fait rêver, fantasmer, délirer. Un mot qui nous suspend, en état d'adrénaline, la bouche ouverte et les oreilles à l'écoute...un mot qui conduit les plus fous jusqu'au bout de la vie dans l'aventure la plus périlleuse....un mot qui conduit parfois aussi au meurtre et à la destruction...

Le trésor des marabouts. D'abord que sont les marabouts ? Non ce ne sont pas les mares à bouts de ficelles recouverts de gris gris malicieux qui vous promettent monts et merveille. Non ceux que je connais ce sont des tombeaux d'hommes saints que la ferveur populaire a nommé marabout et auxquels on a donné un joli mausolée comme sépulture. Ces tombeaux parsèment la route des soufis, ces hommes de Dieu, sages et fervents qui cherchaient la présence divine en eux par le chant et la danse, par l'extase. Des hommes et des femmes aussi qui ont voué leur vie pour aider leur prochain, alléger leur fardeau, apporter leur aide. Leurs dons de guérisons et leurs pouvoirs continuent d'agir après leur mort et on les consulte toujours...

DSC02716.JPG

Mais aujourd'hui, la chasse au trésor a commencé à dépouiller jusqu'à leurs os, les grands sages du passé. Les profanateurs s'en prennent au tombeau de bois ou de pierre, creusent jusqu'à l'enfer, au mépris de la ferveur populaire, détruisent la spiritualité d'un lieu, saccagent la beauté d'un sanctuaire, infligent une deuxième mort à celui ou celle qui dormait là tout en veillant d'un oeil...

DSC01920.JPG

Pourquoi tant de mépris ? Les os envolés vers de redoutables repaires de sorciers, les supposées trouvailles négociées aux plus offrands, l'âme d'un mort qui survole la vallée, désabusé par notre monde en perdition.

Le trésor des marabouts fait de plus en plus d'adeptes, contagion irrépréssible...l'attrait de l'or ? Et si l'or n'était pas là où on le cherche...Ils ont marché à côté du trésor et ne l'ont pas reconnu, ils ont touché du doigt l'élixir de longue vie, la pierre philosophale...et se sont englués dans le labyrinthe obscur de la cupidité.

Les sidis se sont réveillés, ils planent sur la montagne, regardez le vol lent de leurs ailes qui caressent les nuages, ils cherchent pour s'endormir à nouveau, la crypte mystérieuse qui les mettra à l'abri des vivants.

C'est en ouvrant les yeux au moment où le soleil se couche que vous pourrez saisir entre vos mains la coulée d'or vermeille qu'ils ont posée sur l'horizon.

AID MABROUK A TOUS !

DSC01216.JPG


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ghizlane 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte