Magazine

Nourritures immatérielles

Publié le 16 novembre 2010 par Irene

Nourritures immatérielles Quel rapport entre la cuisine traditionnelle mexicaine, la diète méditerranéenne et l’art du pain d’épices en Croatie du Nord ? Comme le repas gastronomique des Français depuis aujourd'hui, ces savoir-faire ancestraux sont inscrits sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Immatériel, immatériel… elle en a de bonnes l'Unesco. Vous trouvez ça immatériel, vous, le pain d'épices croate (du Nord) et le repas gastronomique gaulois ? La diète méditerranéenne, passe encore. Quoi de plus immatériel qu'un régime, sauf quand on s'appelle Dukan ?
Je trouve ça fascinant, la reconnaissance d'un art de vivre. Je vous enjoins à visionner la vidéo qui décrit notre fameux repas gastronomique. Je trouve ça un poil caricatural, même si je reconnais des scènes familières. Enfin quand même, un apéro, une entrée, un poisson, une viande, un plateau de fromage, un dessert et un digestif, on ne fait ça que pour les mariages et les baptêmes, non ? Autant dire jamais en ce qui me concerne. A écouter ce petit film pédagogique, on associerait un vin différent à chaque plat (bonjour les mélanges) et le pétillant n'arriverait qu'au dessert. Quel dommage. Connaissent pas X Noir à l'Unesco… Faut leur envoyer un carton ! En même temps, ça sent un peu le sapin cette reconnaissance, genre, ça pourrait bien disparaître, alors protégeons ce patrimoine vivant, au même titre que la dentelle au point d'Alençon et le compagnonnage, également inscrits. En tant que ligérienne, fille d'un Alençonnais et habitante de Tours, cité du compagnonnage, autant vous dire que mes chevilles ne tiendront bientôt que dans des Moon Boots !
Voilà comment l'Unesco décrit cette "pratique sociale coutumière destinée à célébrer les moments les plus importants de la vie", qui "doit respecter un schéma bien arrêté" : "Il s’agit d’un repas festif dont les convives pratiquent, pour cette occasion, l’art du "bien manger" et du "bien boire". Le repas gastronomique met l’accent sur le fait d’être bien ensemble, le plaisir du goût, l’harmonie entre l’être humain et les productions de la nature. Parmi ses composantes importantes figurent : le choix attentif des mets parmi un corpus de recettes qui ne cesse de s’enrichir ; l’achat de bons produits, de préférence locaux, dont les saveurs s’accordent bien ensemble ; le mariage entre mets et vins ; la décoration de la table ; et une gestuelle spécifique pendant la dégustation (humer et goûter ce qui est servi à table)... Enfin, le repas gastronomique resserre le cercle familial et amical et, plus généralement, renforce les liens sociaux. M'en fiche, suis toute seule ce soir. Alors je vais dévorer ma Danette devant Facebook.
Photo : Signalétique gastronomique à la guinguette de Tours-sur-Loire, Patrimoine mondial de l'Unesco.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Irene 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog