Magazine

La perfection haute couture

Publié le 15 novembre 2010 par Ladyblogue

Single-man-tom-ford
Sublimissime.
Tel est le mot que j'ai prononcé à la fin du film.
Sublimissime.
Une histoire sombre.
Le film suit une journée, en 1962 à Los Angeles, de George Falconer, un professeur d’université qui a perdu son compagnon, Jim, dans un accident tragique. Solitude, isolement, minorité (ici l'homosexualité). Universel.
Un acteur phénoménal. Colin Firth.
Des émotions sensibles à chaque seconde. Prix d'interprétation masculine à la Mostra bien mérité.
Un sens de l'esthétique étourdissant.
Tom Ford, couturier parmi les plus influents de ces dernières années, use de son œil magnétique et frôle d'après moi la perfection cinématographique. Cadrages, plans, décors, lumières, costumes, travail de la couleur (énorme), musiques... tout est magnifiquement pensé. Avec infime poésie et mélancolie.
"A single man" de Tom Ford. (2009)
A voir absolument.
Et pour une fois qu'une bande-annonce est bien faite, la voilà.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ladyblogue 1538 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog