Magazine F1/moto

Interview des pilotes Toyota

Publié le 10 janvier 2008 par Beaudoin Sabrina
Glock : Retour vers le futur
45 mois après avoir fait ses débuts en Grand-Prix (Canada 2004), Timo Glock retrouvera les grilles de départ de la Formule 1, le 16 Mars prochain à Melbourne. Sur les bords du Saint Laurent, l’Allemand avait signé une pige remarquable en remplacement de Giorgio Pantano en délicatesse avec sponsor. Le natif de Lindenfels avait amené sa modeste Jordan à la 7è place et s’était par la même invité dans le cercle très fermé des pilotes qui ont marqué un point lors de leur premier GP – une prouesse qu’ils sont 6 en activité à avoir signé (Räikkönen, Hamilton, Webber, Rosberg, Vettel, Glock).
45 mois après avoir fait ses débuts en Grand-Prix (Canada 2004), Timo Glock retrouvera les grilles de départ de la Formule 1, le 16 Mars prochain à Melbourne. Sur les bords du Saint Laurent, l’Allemand avait signé une pige remarquable en remplacement de Giorgio Pantano en délicatesse avec sponsor. Le natif de Lindenfels avait amené sa modeste Jordan à la 7è place et s’était par la même invité dans le cercle très fermé des pilotes qui ont marqué un point lors de leur premier GP – une prouesse qu’ils sont 6 en activité à avoir signé (Räikkönen, Hamilton, Webber, Rosberg, Vettel, Glock).
Libéré par son ancien employeur avant le terme de son contrat (31 Décembre) pour pouvoir faire ses débuts chez Panasonic Toyota Racing l’année dernière, Glock était interdit de communiqué de presse, droit de réserve vis-à-vis des sponsors oblige. Timo a aujourd’hui officiellement pris la parole pour la première fois sous ses couleurs Toyota en ouvrant son discours sur un enthousiasme communicatif, « Je suis impatient ! » a lâché le nouveau pilote Toyota en évoquant son retour en course en F1, « Ce sera un instant très excitant et je serai très fier mais je dois me concentrer sur la recherche du meilleur résultat possible, comme toujours. La F1 sera un peu différente des autres séries dans lesquelles j’ai couru car je me battrai contre 21 pilotes qui sont parmi les meilleurs au monde, mais mon travail reste le même : tirer la quintessence de ma voiture. »
« Je veux que ma saison soit le plus fructueuse possible. Mon objectif est d’être constant et d’aider l’écurie à aller de l’avant. Mon premier but sera de me battre régulièrement pour les points et je pense que nous en serons capables. Même si je n’ai pas piloté en course en F1 depuis 2004, j’ai roulé régulièrement en essais privés et je m’attends donc à ce qu’il me faille très peu de temps pour me réhabituer. J’ai eu la chance de courir et d’avoir du succès dans les différents championnats dans lesquels je me suis aligné dans ma carrière et mon objectif a toujours été de devenir un pilote de F1 à plein temps. Je pense que mon expérience m’a rendu plus fort en tant que pilote et en tant qu’homme. »
Le tandem Trulli/Toyota est un atout

Si la TF108 était la vedette de la journée de présentation du projet Panasonic Toyota Racing 2008, l’écurie de Cologne présentait un line-up de pilotes inédit qui n’a pas manqué d’attirer l’attention : l’expérimenté Jarno Trulli (184 présences en Grand-Prix, 1 victoire, 7 podiums dont 3 avec Toyota) partageait la roue arrière droite de la TF108 avec le champion GP2 Timo Glock pour les besoins d’une séance photo. Mais les flashs crépitaient également en direction du nouveau pilote essayeur et de réserve, Kamui Kobayashi, issu de la filière TDA (Toyota Drivers Academy) au même titre que Kazuki Nakajima, et qui comme son compatriote l’année dernière officiera en GP2 en 2008 au sein de l’écurie DAMS.
« Mes espoirs sont élevés car je suis d’un naturel positif » a déclaré Jarno Trulli, « Je pense que l’équipe a un gros potentiel, de grandes ressources, tous les gens et tout ce qui est nécessaire pour rebondir et retrouver la position qui doit être la sienne. Je pense que nous pouvons produire une bonne voiture pour l’année prochaine. J’ai apporté ma contribution à la conception de cette voiture depuis le milieu de la saison 2007, j’ai aidé au développement et à l’adaptation aux nouvelles réglementations. Il y a un gros changement en termes d’électronique et j’ai passé du temps à travailler sur cette question avec l’équipe. Je fais tout ce que je peux pour aider l’écurie à passer la vitesse supérieure. »
« J’ai réellement apprécié de travailler avec l’équipe et je me sens à l’aise ici. Je connais les ingénieurs et les méthodes de travail de l’équipe ; je pense donc que cette stabilité est un atout. La saison dernière était difficile en termes de résultats et de performance mais nous sommes tous déterminés à faire des progrès significatifs. Je connais bien l’écurie, elle me connaît bien, nous savons quel est le potentiel de chacun et je suis sûr que rester ensemble sera un avantage » conclut l’Italien.
Source : Communiqué Toyota


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Glock libre de rouler pour Toyota

    Le CRB a rendu son verdict, le pilote allemand Timo Glock est libre de courir avec l'écurie Toyota la saison prochaine. Le pilote allemand était lié avec... Lire la suite

    Par  Beaudoin Sabrina
    F1/MOTO, SPORT
  • Kingfisher ne continuera pas avec Toyota

    L'équipe Toyota et son annonceur Kingfisher Airlines, propriété de Vijay Mallya, sont arrivés à un accord pour résilier le contrat qui les liait jusqu'à la fin... Lire la suite

    Par  Beaudoin Sabrina
    F1/MOTO, SPORT
  • Présentation de la Toyota : TF108

    C'est au tour de Toyota de nous présenter sa nouvelle monoplace pour la saison 2008. La TF108 a été dévoilé à Cologne en Allemagne ce matin, il s'agit d'une... Lire la suite

    Par  Beaudoin Sabrina
    F1/MOTO, SPORT
  • Bilan des essais hivernaux : Toyota

    Le bon temps a de nouveau accompagner les pilotes en ce dernier jour d'essais à Barcelone. L'équipe Toyota a profité de cette dernière journée pour effectuer... Lire la suite

    Par  Beaudoin Sabrina
    F1/MOTO, SPORT
  • Fuji et Toyota veulent retrouver confiance

    Toyota va s'efforcer au maximum pour supprimer la mauvaise image qu'elle s'est donnée avec les problèmes d'organisation qui se sont produits lors du Grand Prix... Lire la suite

    Par  Beaudoin Sabrina
    F1/MOTO, SPORT
  • Toyota Soarer RC Drift

    Voici la HPI Nitro RS4 3 Drift RTR munie d’une magnifique carrosserie de Toyota Soarer (aussi connue sous le nom de Lexus SC400 en Europe, le moteur passant d’u... Lire la suite

    Par  Nicolas Koenig
    F1/MOTO, SPORT
  • Toyota Supelica

    Les photos de cette Toyota Supelica ne datent pas d’hier, mais c’est un tel plaisir que je ne résiste pas à l’envie de vous les remontrer. Lire la suite

    Par  Nicolas Koenig
    F1/MOTO, SPORT

A propos de l’auteur


Beaudoin Sabrina 46 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines