Magazine Focus Emploi

Savoir écrire peut-il être un critère de recrutement ?

Publié le 22 novembre 2010 par Claire Romanet

La réponse est OUI !

Et pas seulement pour les offres de Concepteur Rédacteur, comme celle libellée ci-dessous par l’Inspecteur Columbo, qui a été très appréciée au vu des commentaires notés ici et ceux donnés par mail ou oralement. On a même donné l’idée au client d’Elaee de débaucher Vincent, le consultant qui a rédigé cette offre, non mais  !

Savoir aligner quelques mots (je mets sous ces 4 mots, en vrac : avoir des idées, hiérarchiser sa pensée, montrer du vocabulaire et de l’agilité à rythmer des accroches, tirades ou autres expressions écrites, maîtriser la grammaire et la conjugaison, ou mieux encore être capable d’avoir un style…) est un critère de recrutement attendu sur d’autres postes que ceux liés à l’écrit. Bien sûr ça coule de source pour des postes liés à la rédaction (Journaliste, Rédacteur technique ou Chef de projet éditorial), mais c’est aussi une compétence que les employeurs souhaitent sur des fonctions plus généralistes.

Combien de Chargés de com’, de Chefs de produits mais aussi de Comptable ou de Chargé de clientèle dans l’assurance (pour ne citer que des exemples récents), ont vus leur candidature éliminée sur ce critère. Ce n’est pas un effet de mode, non : les capacités rédactionnelles sont directement assimilées à un niveau de culture générale supérieur à la moyenne.

Alors attention : c’est un critère différenciant, donc un critère de recrutement qui peut être éliminatoire.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Claire Romanet 5426 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte