Magazine Société

Discours creux modernes

Publié le 22 novembre 2010 par Chezfab

blablabla.jpgJe ne sais pas si vous avez remarqué, mais ces temps ci, le retour du discours creux est à l’ordre du jour. Bon, ok, admettons que cela est surtout lié au fait que tout dans la vie politique et syndicale est un show aujourd’hui, ou presque. Qu’il faut plus faire le buzz que refaire le monde. Et que la plupart des journaux et des journalistes se prêtent au jeu.

Il y a bien entendu des exceptions (je n’irai pas dire ici qu’un travailleur en lutte interviewé, que Danielle Mitterrand quand elle nous parle de l’eau, que Paul Ariès quand il nous parle de la décroissance aient cette volonté, par exemple…) mais les « leaders d’opinion » (autrement dit ceux choisis par l’oligarchie pour manipuler les masses) eux, sont dans l’abysse absolu.

A commencer par « notre président » qui lui, fait dans l’esbroufe. Un discours, pardon des questions / réponses, de plus d’une heure trente pour brasser du vent et se poser en petit père des peuples. Lénifiant au possible, avec une pointe hallucinante quand il s’attribue la libération d’Ang San Su Ki en Birmanie ! Point de pudeur à continuer à exploiter là bas le sous sol (merci Total) et à soutenir la junte au pouvoir tant qu’on laisse (et tant mieux pour elle) le symbole « libre ». Seulement, il faut être clair : le symbole n’est pas liberté, alors le peuple birman devra en passer par la révolte pour renverser ses (ces) tyrans. Y compris sûrement ceux qui les ont aidés… Total et autres ? Hum… Cela explique pourquoi « notre président » n’est pas allé plus loin que la libération du symbole…

Passons un peu de « l’autre côté » avec un PS toujours à la course au pouvoir. Et qui nous sort la « sécurité » comme thème … La sécurité vraiment ? On entend même « des ténors » (comme j’aime ce mot qui laisse à penser que seuls les hommes ont le droit à la parole, à vomir) reprendre les affirmations de la droite : « la sécurité est un des premiers droits de l’homme ». Ben non, mon con ! Et c’est même plutôt la sureté qui est droit ! Et cela n’a pas grand-chose à voir avec la sécurité et le climat concentro-sécuritaire qu’on nous offre aujourd’hui ! Seulement, ce bon vieux PS continue sa droitisation, y compris dans la sémantique. Faut pas déconner, on ne va pas perdre les élections parce qu’on aurait peur de casser du méchant… Que tout cela tombe bas ! Jusqu’à un appel à la délation dans la bonne ville de Marseille, où PS et UMP dansent main dans la main…

Du côté des syndicats, ce n’est pas mieux. Faute de perspectives de lutte (c'est-à-dire, par peur d’une perte de contrôle, de l’auto gestion et de la lutte permanente jusqu’à effondrement du capitalisme), c’est la retraite sur les retraites. Et sur tout en fait. C’est triste mais au nom de l’unité syndicale, voilà que l’on abandonne des millions de gens prêt à en découdre et que l’on siffle la fin de la récréation. Il est temps de consommer pour le pays, que diable, c’est noël … C’est vrai quoi ? On nous apprend que deux millions d’enfants sont sous le seuil de pauvreté en France et plus de huit millions de français… Pas de quoi se révolter hein ? C’est noël qu’on vous dit ! Le 23 novembre, une « journée » est programmée…

Bon, tout cela ne doit quand même pas nous miner le moral. Parce que les discours creux, comme ceux des dirigeants de partis qui « appellent à l’unité » surtout pour se garder une place au chaud, sont des discours de nantis. Et oui, le renoncement est, comme on le dit depuis toujours, petit bourgeois. Dans l’esprit. Dans la forme. Sur le fond.

Continuons donc notre chemin, révolution permanente des esprits et dans les faits, soyons vigilants et prudents face aux discours, soyons présents là où nous pouvons, portons l’avenir, portons les idées, soyons moteur ! N’attendons pas du vide qu’il ne nous sauve !

Le cadre de plus en plus étriqué du modèle soit disant démocratique, modelé par les oligarques et leurs affidés, doit être mis à mal. C’est entre nos mains que réside la force de combattre l’abrutissement général !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chezfab 4794 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine