Magazine F1/moto

Gascoyne ne comprend pas Lotus

Publié le 22 novembre 2010 par Jg56

Le directeur technique de l'écurie Lotus Racing, Mike Gascoyne, avoue ne pas vraiment comprendre les projets du Groupe Lotus, qui devrait prochainement augmenter son implication dans les sports mécaniques tout en abandonnant l'équipe qui portait son nom en 2010 pour racheter l'écurie Renault.
L'écurie de Gascoyne, dont le nom générique est 1Malaysia, a en fait loué l'appellation Lotus au Groupe Lotus, propriété de Proton, pour l'apposer à son équipe cette saison. « Nous ne comprenons pas vraiment pourquoi le Groupe Lotus ne veut pas nous soutenir en faisant ce job pour eux ; je pense que nous avons apporté une vraie valeur à la marque et les actionnaires ont investi autour de 80 M£ dans la marque et le développement de l'écurie. » annonce Gascoyne. « Nous avons un peu de difficultés à comprendre pourquoi le Groupe Lotus ne veut plus de nous, mais ce n'est pas à moi de décider de tout ça, mon job et celui des ingénieurs et mécaniciens ne change pas quel que soit le nom de l'équipe dans laquelle nous travaillons. »

« Malgré tout, je trouve ça vraiment dommage pour tous ceux qui travaillent à l'usine dans le Norfolk parce que nous nous y sommes basés, nous avons fait revenir le nom Lotus en Formule 1, nous en sommes fiers, et comme je l'ai dit, nous ne comprenons pas vraiment pourquoi le Groupe Lotus ne désire pas nous soutenir. » Le Groupe Lotus, lui, avait indiqué que l'affaire d'espionnage entre son écurie de F1, Force India et Aerolab avait écorné son image, mais peu de personne dans le paddock savent en fait de quoi il s'agit. En réalité, Lotus souhaiterait s'investir d'elle-même en F1 et dans d'autres compétitions (comme l'IndyCar en 2012 et le GP2 dès 2011) sans passer par un intermédiaire telle que 1Malaysia.

En tout cas, Gascoyne se pose des questions auxquelles Lotus n'a pour le moment pas donné de réponse. « Ils ont annoncé qu'ils allaient rejoindre toutes les catégories autour du monde, mais vous savez, la question primordiale est de savoir qui va payer parce qu'ils donnent l'impression de vouloir participer à tout. Pour une compagnie en pertes, ça semble un peu perplexe, mais c'est ce qu'ils disent qu'ils veulent faire, donc bonne chance à eux dans ces nouveaux projets, et j'espère malgré tout que nous serons toujours partenaires en 2011. »

Gascoyne ne comprend pas Lotus


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jg56 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines