Magazine Europe

L’UE fait chanter l’Irlande

Publié le 22 novembre 2010 par Copeau @Contrepoints
Le gouvernement irlandais pourrait céder au chantage européen sur la question des impôts des sociétés, que ses partenaires veulent voir augmenté en échange de l’aide internationale alors que Dublin s’y refuse.

L’UE fait chanter l’IrlandeDes discussions à ce sujet ont lieu actuellement entre les autorités irlandaises d’une part, les experts de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne et du FMI d’autre part, dans le cadre de la finalisation de l’aide internationale promise dimanche au pays en crise.

Le taux irlandais de l’impôt sur les bénéfices des sociétés n’est que de 12,5%, alors que la moyenne dans la zone euro est de 25,7%. Celui de la France est de plus de 33%, celui de l’Allemagne à près de 30%.

Dublin refuse de relever le taux pour accroître ses recettes fiscales et réduire son déficit, comme l’exige Bruxelles en contrepartie de prêts qui devraient aller jusqu’à €90 milliards. Mais la pression est grande. La France, en pointe sur le sujet, a jugé « souhaitable » un alourdissement de la pression fiscale. Le gouvernement allemand est sur une position voisine.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Copeau 583999 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte