Magazine Politique

Afghanistan : Et si nos soldats n’y risquaient leur vie que pour un maudit pipeline?

Publié le 23 novembre 2010 par Lgdeluz

massoud.jpgJulie Sirrs, une employée de la Defense Intelligence Agency, (DIA), a effectué une mission personnelle d’information en Afghanistan, début 1997. Elle parle couramment la langue locale et elle rencontre de nombreuses personalités dont Massoud, le chef de l’Alliance du Nord. Elle découvre ainsi que le gouvernement américain et la société Unocal misent sur les talibans contre Massoud, pour les aider à réaliser un pipeline Nord-Sud à travers l’Afghanistan.  Le rapport de Mme Sirrs a été rapidement « oublié » par l’administration américaine, elle aurait même été harcelée dans les mois qui ont suivi son rapport.  Long article sur le sujet chez Agoravox, ici.

karzai.jpg
Il n’y avait pas besoin du rapport de Mme Sirrs pour trouver les liens tissés entre le Taliban et Unocal. En 1997, une délégation officielle de Talibans, arrive au Texas pour rencontrer le gouverneur Bush, (pas encore président), et les représentants de Unocal. Le voyage, financé par ENRON, se passe très bien, c’est limousines, hotels 5 étoiles etc.. A cette époque, Hamid Karzaï n’était encore que conseiller du groupe Unocal.

Pour plus de détails dans la chronologie et pour comprendre comment les Talibans sont passés d’alliés No1 à Terroristes, je vous recommande la lecture de cet article dans le site planète non violence.

En 2001, quelques jours avant le 11 septembre, Massoud est assassiné et la « libération » de l’Afghanistan se met rapidement en place.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lgdeluz 1358 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines