Magazine Internet

Le gouvernement Français Taxe la publicité en ligne, Merci!

Publié le 23 novembre 2010 par Vincent Gache

panzanni taxes Des taxes, des taxes, oui mais pas pour des Panzani! (Je l'avoue c'est une très mauvaise blague mais ils m'ont bien saoulé et vous allez comprendre pourquoi).

Bon, c'est la période, le gouvernement et l'État est censé se serrer la ceinture depuis que l'Europe tape sur les doigts de tout le monde... soit. Mais ou trouver l'argent? Alors ils réfléchissent... à de nouvelles taxes bien sûr!

Cette fois-ci ils attaquent la publicité en ligne! C'est hier 22 Novembre que les Sénateurs ont voté la taxe appelé "Taxe Google" qui n'a aucun rapport avec Google soit dit en passant... Hé oui, car la taxe ne compte pas toucher seulement Google mais bel et bien toutes les transactions publicitaires du moment que l'annonceur est établi en France! Une mesure soutenue par notre président de la République.

On le sait, nos dirigeants ne voient pas bien plus loin que le bout de leurs nez (qui touche presque leurs dents, qui elles par contre raye bien le parquet) et donc afin d'amasser une somme ENORME de 20 Millions d'Euros ils ont décider de mettre cette taxe en application. Et en plus 20 Millions ne représente rien du tout au niveau des problèmes financiers Français.

Par contre cela va desservir la France et son économie de plusieurs manières et donc poser d'encore plus gros problèmes budgétaires. Je m'explique:

La taxe de la publicité pour les TPE et PME

Alors que Monsieur Sarkozy dans son aimable bonté nous annonçait encore récemment vouloir relancer l'économie en France et que cela passerait par l'aide financière des petites structures (TPE et PME), là il fait tout le contraire.

L'association des acteurs du Web 2.0 (je ne la connaissais pas celle là) expliquent que " la publicité représente environ 20% des revenus des plates-formes de commerce électronique, celle-ci représente pour la très grande majorité des acteurs du web 2.0, de 90 à 100% des revenus" et donc "Faut-il rappeler que quasiment tous les modèles économiques du 2.0 ont besoin à minima de 4 à 5 ans pour enfin devenir bénéficiaires. Taxer des start-ups repoussera leur point d’équilibre financier de plusieurs mois voire de plusieurs années." Voilà sur ce point je crois que tout est dit. Déjà qu'en France nos micro start-ups web 2.0, qui malgré des produits de grande qualité, ont du mal à sortir le bout de leurs nez à l'international, si en plus ont les taxes de manières inégales vis à vis de l'étranger, il n'y aura plus aucun intérêt à tenter l'aventure.

La taxe de la publicité pour la délocalisation

Ah oui monsieur le président, réfléchissons ensemble si vous le voulez bien. Les petites entreprises genre start-up, elles, vont avoir du mal à partir avec leurs faibles moyens financiers (accablées d'une nouvelle taxe) je vous l'accorde. Mais ne vous en déplaise, elle fermeront leurs portes tout simplement. Par contre les grosses structures, elles, iront voir ailleurs si la taxe est plus verte vous voyez (sur le ton du professeur Mackey de South park).

Ainsi vous, nous perdront sur tout les plans! Puisque premièrement vous ne toucherez pas les 20 millions en passant par la case départ, mais en plus, il y aura encore plus de gens au chômage! Chômage que vous combattez activement depuis des années malgré sa constante augmentation! (Non ça se voit tant que ça qu'il commence à me fatiguer le gars là haut?)

En conclusion, et si les députés votent cette loi, nous y sommes tous dedans et bien dedans.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vincent Gache 647 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine