Magazine

la mer

Publié le 23 novembre 2010 par Pjjp44
la mer


"Dans ses ondulations elle dérange mon coeur qui d'habitude est aussi tranquille qu'un miroir, et cela à cause des terribles événements qui s'annulent à l'intérieur de la lourde masse d'immobilité qu'elle présente.
la mer
La mer se précipite dans des cavités: celles des rochers, de l'esprit, du corps...Elle s'y engouffre, et en arrache les croissances tentaculaires de la mort.
la mer




Puis elle tire, du ciel, les rideaux, et se douche d'une incroyable luminosité.

la mer



Tout se passe entre la mer et moi, sans intermédiaire. il s'agit pour elle d'être à l'heure, toujours, devenant ainsi le temps par quoi nous mesurons nos limites.Elle a elle-même ses limites intérieures, ses falaises, ses côtes, mais elle est aussi infinie que la ligne d'horizon, qu'elle pousse au devant, et que de nombreux marins passèrent leur vie à atteindre, y aboutissant sans y aboutir."
 Etel  Adnan- "La mer"- extrait du recueil de Christiane Laïfaoui et Jean-Claude Rossignol: "Tisser les mots contre la nuit"- anthologie- Editions  L'harmattan


la mer



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pjjp44 391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte