Magazine Médias

Grey's Anatomy [7x 09]

Publié le 23 novembre 2010 par Lulla

dnes_season4_ga_christina_m

Slow Night, So Long // 11 46o ooo tlsp.

44030377

vlcsnap_63303
vlcsnap_62737

  Ca faisait très longtemps que je n'avais plus autant ri devant Grey's Anatomy ! De ce point de vue là, cet épisode un peu spécial était grandiose. L'introduction avec Cristina transformée en barman et tout ce qui a suivi m'a vraiment éclaté. C'était encore plus improbable que l'excursion dans le centre commercial. Mais le plus drôle, c'était de voir les visages médusés des résidents. Il n'y a que Derek que ça faisait sourire au final. Il a bien compris qu'il s'agissait d'une phase et il compte bien aider Cristina à s'en sortir. J'ignore combien de temps va encore durer la mascarade mais si ça reste aussi amusant quelques épisodes, je ne suis pas contre. Cristina aura bien le temps de retrouver son ambition débordante par la suite. Elle risque même d'être plus motivée que jamais. Y'a juste un truc qui m'a un peu choqué et je me suis dit à ce moment-là que les scénaristes allaient trop loin : quand Cristina a commencé à se frotter aux clients. C'était tellement pas elle pour le coup. J'ai été étonné que Owen ne réagisse pas plus violemment, lui qui est si sanguin. Il serait temps qu'il se bouge un peu. Il est trop passif jusqu'ici.  Il y avait comme un arrière-goût de nostalgie dans cet épisode, surtout au moment où Meredith et Karev se remémorent les paroles du Chief au début de la série. Qui aurait imaginé qu'ils seraient les deux internes à tenir encore debout ? Pour une fois, j'ai repensé à Izzie avec tendresse. Et à George bien-sûr. Sans aller jusqu'à dire qu'ils manquent à la série, disons qu'on aimerait bien les retrouver au détour d'une scène ou deux de temps en temps en mémoire du bon vieux temps.

   Je suis littéralement fan de toutes les scènes de la série qui se déroulent en dehors de l'hôpital. Je vous l'ai déjà dit de nombreuses fois. Il s'en dégage toujours une chaleur humaine et une complicité entre les personnages/les acteurs qui me ravit au plus haut point. J'ai donc été plus que gâté cette fois-ci avec les résidents tous plus éméchés les uns que les autres chez Joe. C'était l'occasion de découvrir une Teddy particulièrement piquante et amère à la fois. J'aurai adoré voir un peu de son date même si c'était certainement plus drôle de l'entendre le raconter. Son discours à Callie était géniale, d'autant qu'il correspond un peu à ce que nous téléspectateurs pensons (je crois) mais il n'a pas eu l'effet escompté. Ce que j'ai tant redouté est arrivé : Callie et Mark ont remis le couvert ! J'espère que, comme par le passé, ça n'aura pas de conséquences et qu'un couple, même temporaire, ne va pas se former. Et qu'on ne remettra pas sur le tapis les envies d'enfant de Callie hein... Bailey bourrée, il me semble que c'est une première. Chandra Wilson n'est pas aussi à l'aise dans ce registre que dans les autres mais elle reste extraordinaire et sa scène avec April était à se pisser dessus. L'histoire de l'eau et du savon, vous voyez ce dont je parle... Et puis ça rend toujours plus sympathique April, qui est vraiment une adorable idiote et une éternelle naïve. J'ai apprécié que Bailey évoque Ben. Il avait été un peu trop rapidement zappé à mon goût. Peu de chance qu'on le revoit cela dit puisque l'acteur est Off The Map actuellement.

   Le duo Bailey/Jackson n'a pas pu être creusé dans cet épisode malheureusement mais ça reviendra je suppose. En attendant, Jackson a été associé à Lexie une fois de plus et je crois que l'on ne va pas couper à ce couple. Tant pis pour Teddy... Le jeune homme est visiblement toujours traumatisé par la mort de ses amis, notamment celle de Charles puisqu'il en cauchemarde. On a quand même du mal à comprendre ce qu'il lui trouvait à ce Charles. Le cas médical reflétait avec beaucoup de justesse ses tourments, et surtout cette incapacité à s'ouvrir. Par bien des points, j'ai toujours du mal à voir la différence entre Jackson et Alex. Ok, le deuxième est une raclure d'égoût et ça change tout mais on a affaire dans le fond à deux cas assez similaires et c'est regrettable. Un petit goût de déjà vu... Bon et puis il y a Stark, qui reste unidimensionnel, caricatural dans le rôle du méchant médecin imbu de sa personne et peu préoccupé par ses patients. Je suis vraiment déçu, d'autant que je ne comprends pas pourquoi Richard ne réagit pas. Il laisse faire mais fait comprendre en même temps qu'il n'est pas dupe. Il n'y avait vraiment que lui qui pouvait remplacer Arizona ? 

vlcsnap_63825
vlcsnap_62997

// Bilan // Enfin un épisode de Grey's Anatomy super fun que j'ai pris un pied monstre à regarder ! Cette saison 7 a tout pour plaire.

44069764


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte