Magazine

Le Biogaz en France

Publié le 23 novembre 2010 par Maxime_energies

Le biogaz est une énergie dérivée de la biomasse qui a encore bien du mal à s’affirmer, car bien qu’elle possède un certain potentiel, elle est encore bien peu exploitée.

Le Biogaz en France
Les résultats d’une étude sur le marché de la méthanisation et de la valorisation du biogaz effectuée par de l’Ademe et de GrDF montre que pour atteindre, voire, dépasser les 5,5 TWh qui devraient être produits en France d’ici 2020, la méthanisation devra gagner en rentabilité et bénéficier d’un allègement des démarches administratives.

Le biogaz est issu d’une ou plusieurs transformations chimiques, issues elles-mêmes, de la fermentation de matières organiques animales ou végétales en l’absence d’oxygène, le biogaz est naturellement produit dans les marais mais aussi plus artificiellement dans les décharges d’ordures ménagères, les stations d’épuration, les exploitations agricoles et certaines industries. Contenant de 50 à 70% de méthane, le biogaz représente la forme renouvelable du gaz naturel, représentant une énergie « verte» encore bien trop souvent sous-exploitée.

Une énergie possédant pourtant un double bénéfice :

En effet, constitué principalement de méthane mais aussi de gaz carbonique, le biogaz est un des principaux gaz responsable de l’effet de serre. Pour l’Ademe qui défend la filière du biogaz en France, « valoriser les déchets organiques, c’est avoir un effet bénéfique sur notre environnement en évitant bien des pollutions et des nuisances » (eaux, sols, odeurs, etc.). Mais produire et valoriser du biogaz, c’est en plus « avoir un effet bénéfique sur l’effet de serre en évitant la libération de méthane et en économisant des énergies fossiles ».

Ainsi, l’étude commandée par  l’Agence Français de la Maîtrise de l’Energie, prenant en compte les évolutions de contexte intervenues depuis 2004, tels que la revalorisation d’un tarif d’achat de l’électricité issue du biogaz (2006) et de l’avis favorable de l’AFSSET (aujourd’hui Anses) sur l’injection de biogaz épuré dans les réseaux de gaz naturel (2008), dresse un état un état des lieux de la production et de la valorisation du biogaz ainsi que des perspectives d’évolution au regard de l’objectif de 23 % d’énergie produite à partir de sources renouvelables fixé par le Paquet Climat Européen et le Grenelle Environnement d’ici 2020.

Le Biogaz en France

En 2008, la France recensait 481 sites de production de biogaz, dont 301 installations de stockage des déchets non dangereux et 180 installations de méthanisation. Ces dernières ont produit près de 300 millions de mètres cubes de biogaz en 2008, soit près du quart de l’énergie primaire issue de biogaz. Une grande partie du biogaz issu de la méthanisation est valorisée en électricité ou chaleur. Mais ce n’est pas suffisant et il reste encore beaucoup de potentiel à exploiter dans le domaine des biogaz.

Cependant le biogaz n’est pas la seule branche issue de la biomasse. En effet, il existe d’autres procédés chimiques qui permettent de produire de l’énergie sous différentes formes. On peut donner l’exemple des biocarburants qui pourraient être une alternative au pétrole qui, de nos jours, est une énergie dépassée du fait de sa raréfaction.


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par MIMINE26
posté le 06 mai à 15:13
Signaler un abus

merci garase avous j'ai u 20/20

A propos de l’auteur


Maxime_energies 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte