Magazine Info Locale

« Le chevalier du 3e sous sol » ou SAS aux Larris

Publié le 27 novembre 2010 par Dornbusch

Voici 2 ans, Andras Fenris avait mis le quartier des Larris en vedette d’un roman dans « Urban Masai: la cité des fleurs » (TDO editions). Aujourd’hui nos héros reviennent dans un deuxieme volet « Le Chevalier du 3e sous sol »

le-chevalier-du-3e-sous-sol

A l’entrée de ce nouvel épisode, Samir Salgado a pris quelques années et quelques kilos de muscle. Ces muscles vont lui permettre d’échapper à la cité et à travers quelques rencontres « louches » de flirter avec le monde de l’argent et du pouvoir.

J’intitulerais affectueusement ce deuxième tome, « SAS aux Larris ». Violence, sexe, milliardaires, monde de la nuit, sont les nouveaux horizons du héros. Le quartier des Larris n’est plus présent que par intermittence, il est surtout le théatre du « nettoyage » de la cité que le personnage principal effectue dans un bain de feu et de sang.

Andras Fenris m’a adressé une sympathique dédicace « pour la diffusion de la culture de la banlieue ». Je crois que ce roman est tout à fait cela, il représente  sans doute « une culture de la banlieue » voir meme la « culture de banlieue ». S’en sortir par « les poings », le karaté, la bagarre et atteindre par ce biais des univers situés symboliquement aux antipodes (avenue Foch à Paris) est sans doute un raccourci de ce qui fait rêver de nombreux gamins des cités. A ce titre ce roman est évidemment aussi uin geste politique.

Mais n’effrayons pas le lecteur, c’est d’abord un roman d’action, d’amour et d’aventure, qui se lit en mode détente.

Merci à Andras, nous attendons déjà le 3e tome des aventures du héros.

David Dornbusch


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dornbusch 490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine