Magazine Humanitaire

République Démocratique du Congo : Première Urgence ouvre une mission humanitaire dans la Province du Nord Kivu.

Publié le 04 janvier 2008 par Thierry Mauricet

Les conséquences de la guerre lancée par l’AFDL (Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération du Congo) contre le régime du maréchal en octobre 1996 se font encore sentir aujourd’hui. Le Kivu est depuis lors plongé dans une longue période d’instabilité. Plusieurs groupes armés sont nés de l’ex-AFDL. A ceux-là il faut ajouter des soldats de l’ancienne armée rwandaise qui avaient fuit leur pays après le génocide de 1994 et des groupes Maï-Maï crées pour lutter « contre l’occupation du pays » par les forces étrangères.

En juin 2004, Laurent Nkunda, ancien général du RCD (Rassemblement Congolais pour la Démocratie) prend la tête d’une rebellion pour défendre les intérets des tutsis congolais face aux hommes des Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR, groupe rebelle dominé par les hutus) et depuis lors, il fait de l’opposition armée au pouvoir de Kinshasa.

Les combats encore en cours aujourd’hui entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et les soldats dissidents fidèles à Laurent Nkunda ont dangereusement réduit l’espace humanitaire, laissant plusieurs centaines de milliers de personnes vulnérables sans aucune assistance.

En réponse à la crise actuelle au Nord Kivu, une mission d’évaluation de la situation humanitaire a été menée par une équipe de Première Urgence, du 6 au 11 novembre 2007, dans la zone de santé de Birambizo, Territoire du Rutshuru.

Rdc_nord_kivu_122007

Suite aux conclusions de cette mission, des premières activités de distribution de vivres PAM et d’entretien des voies d’accès humanitaire sont en cours de mise en oeuvre depuis mi-décembre avec le soutien financier de Office of U. S. Foreign Disaster Assistance (OFDA), Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies (BCAH - OCHA) et Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM - WFP). Cette assistance auprès de 14.500 familles, et qui doit s’étendre jusqu’à la fin de l’année 2008, s’inscrit plus largement dans les secteurs de la distribution d’urgence et de la sécurité alimentaire avec notamment un appui en intrants agricoles aux récents déplacés, aux familles autochtones ayant des enfants malnutris et aux travailleurs sur les chantiers routiers en « Cash For Work ».

Suite à des discussions avec Médecins Sans Frontières (MSF) et Caritas, Première Urgence souhaite désormais étendre sa zone d’intervention à l’Est de la zone de santé afin d’intégrer de nouvelles routes ainsi que les futurs centres nutritionnels de Caritas d’appui en sécurité alimentaire. Cet accroissement de notre dispositif nous permettra d’être réactif en cas de nouveaux déplacements de populations tout au long de 2008 et d’assurer ainsi une assistance individuelle rapide aux nouveaux déplacés. Des évaluations complémentaires dans la zone ciblée (Bambu, Kirumba et Tongo) sont planifiées pour janvier 2008.

Pour en savoir plus sur nos programmes en République Démocratique du Congo


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thierry Mauricet 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte