Magazine Médias

Ma semaine télé du 22 au 28 novembre

Publié le 29 novembre 2010 par Corboland78

« La télévision reflète ce monde tel qu’il est. Votre petit écran est un miroir. Ne vous en prenez pas à lui de la tête que vous avez. C’est à cela que vous ressemblez. Ecoutez les refrains que vous aimez, contemplez les femmes que vous trouvez belles. La télévision rend à l’homme d’aujourd’hui ce que l’homme d’aujourd’hui lui a prêté. » François Mauriac dans L’Express 15 octobre 1959.

Lundi soir j’allume ma télé assez tard sur ARTE, le film est déjà commencé mais j’ai bien aimé 99 F réalisé par Jan Kounen (2007) avec Jean Dujardin dans le rôle d’un publicitaire sosie de Frédéric Beigbeder auteur du roman dont est tiré ce long métrage. Corrosif avec une mise en scène intéressante dans les scènes de délires hallucinogènes. Une bonne surprise.

101129 Valse Bachir.jpg
Mardi, j’avais noté dans mon agenda de ne pas rater sur ARTE encore, Valse avec Bachir le film d’animation de Ari Folman (2008) multiprimé dont le César du meilleur film étranger en 2009. Mélange de dessins animés, de 3D et d’animations Flash, tant la forme que le fond, la guerre du Liban et les massacres de Sabra et Chatila, un vrai chef d’œuvre.

Mercredi, comme chaque jour de la semaine, sur France5 vers 20h j’ai regardé un documentaire déjà diffusé mais que j’avais loupé, Sur la route d’Okinawa. Sur le même principe que J’irai dormir chez vous mais en plus instructif, un Français seul avec sa caméra parcourt le Japon en stop et au gré des rencontres nous fait découvrir de l’intérieur ce pays extraordinaire. Ensuite football sur TF1 avec la Ligue des Champions, les Allemands de Shalke 04/Lyon. Une première mi-temps enlevée, rythme rapide, contre-attaques percutantes, les Allemands sont plus mordants marquent deux buts assez rapidement. Une seconde période moins intéressante voit les Lyonnais libérés de la pression teutonne mais marqués à la culotte ils sont inefficaces devant le but adverse et encaissent même un troisième pion. Défaite humiliante, mais au même moment la victoire surprise de Tel Aviv face à Benfica permet aux nôtres de se qualifier pour le tour suivant. L’honneur est sauf. 

Jeudi je retrouve François Busnel et sa Grande Librairie sur France5. Parmi les invités, Colette Gouvion obtient un joli succès avec son ouvrage Braguettes, tout le monde souriait et se mordait la langue pour ne pas déraper en grivoiseries déplacées mais il s’agit semble-t-il d’un remarquable livre sur l’histoire de cette partie de notre garde-robe. Sinon j’ai noté dans mon calepin, le bouquin de Dan Franck, Minuit, un roman qui met en scène le rôle des intellectuels français durant la Résistance, très instructif ai-je cru comprendre.  

101129 Tango.jpg
Vendredi sur France2 pour le téléfilm policier Tango. Pas plus tard que vendredi dernier je m’étais désespéré devant mon poste, sur la même chaîne pour un polar encore, pourquoi ai-je replongé dans ce qui s’annonçait comme un bis repetita ? Peut-être la photo illustrant ce programme dans mon journal, un flic à l’allure rock’n roll. Que dire ? Un flic et son adjointe ressemblant à des policiers comme moi au pape, une enquête inexistante bien qu’il y ait trois cadavres sur le tapis, vous connaissez les Experts lassants à force d’être trop professionnels, nos deux enquêteurs sont à l’extrême opposé, pénibles à force d’être trop mauvais. Caricatures d’un esprit franchouillard qui veut que nos flics, sportifs et autres soient des tocards qui ne réussissent leur coup que grâce à un coup de bol invraisemblable. Et pourtant il y avait un petit quelque chose d’indéfinissable qui m’a tenu jusqu’au bout de ce tango d’amateurs.

Samedi soir un point fort de la saison rugbystique sur France2, le test match France/Australie. J’attendais une défaite assez nette de l’équipe de France, donc je n’est pas été déçu même si ce fut une branlée mémorable (56-16) ! C’est pourquoi je vais nous épargner les commentaires fielleux ou moqueurs que j’avais envisagés dans un premier temps, je dirai seulement que nos Bleus n’ont jamais franchi la ligne jaune des wallabies ce qui peut sembler très prudent de leur part pour un bison futé mais très dommageable pour un coq trop fiérot. D’un point de vue sportif, très belle soirée car voir les Australiens déployer un jeu aussi limpide et simple ne peut être que la marque d’une très grande équipe. Ces gars là seront Champions du Monde à l’automne prochain, croyez moi sur parole.  

101129 Les Chtis.jpg
Enfin dimanche soir, comme toute la France je suppose, je me cale devant TF1 pour revoir Bien venue chez les Cht’is  le film de Dany Boon qui a plié en quatre tout le pays en 2008 ! Dany Boon et Kad Merad réunis dans un succès populaire digne de ceux avec Bourvil en leur temps. A part les aveugles (encore qu’ils aient pu se marrer avec la bande sonore seule) qui n’a pas vu ce film ?

Une semaine qui se termine donc merveilleusement bien, dans de grands éclats de rire. C’est assez rare pour être souligné et surtout encouragé. Pour le coup je ne suis pas certain d’être en phase avec la citation de Mauriac qui commençait ce billet, je crois même que le succès des Cht’is vient du fait qu’il reflète un monde qui n’est plus.   


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Corboland78 254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines