Magazine France

Conseil municipal : la LGV et le stade à l’honneur

Publié le 07 décembre 2010 par Jeunegarde

SAMSUNG stade-dhonneur Salle comble pour assister au dernier conseil municipal de l’année. Et pour cause, deux grands projets étaient présentés hier soir : le tracé de la LGV sur la commune et la restructuration du stade de Beaublanc. Les élus et le public ont pu ainsi découvrir à quoi ressemblera à l’horizon fin 2013 le nouveau stade extérieur, avec sa structure couverte blanche rappelant la céramique. La maîtrise d’œuvre de ce chantier, dont le coût de la 1ère tranche s’élève à 27 millions d’euros, a été attribuée au cabinet d’architecture bordelais Ferret, qui participe actuellement à la rénovation des stades de Lens, Toulouse et Lille, qui accueilleront l’euro 2016. Avec ses 14 000 places dans un premier temps le Stade de Beaublanc n’en est pas là. Tout au plus, il pourra être rempli à l’occasion de matchs de préparation de grandes équipes nationales de foot ou de rugby car ce ne sont pas nos équipes locales, pas vraiment au top, qui attireront les foules… Quoiqu’il en soit, ce stade avait besoin d’une bonne cure de jouvence, avec la construction d’une salle de réception modulable et lumineuse qui apparaîtra dès l’entrée du parc des sports. Une entrée qui bénéficiera elle aussi d’un bon coup de pinceau. On notera cependant l’absence d’informations concernant la création d’un parking permettant d’accueillir dans de bonnes conditions, supporters du CSP et de l’USAL notamment, le samedi soir…

tgvli
L’autre dossier qui a sans aucun doute attiré l’attention de la salle, c’est l’arrivée de la LGV sur 4,5 kms à Limoges. Ont été tranchées, les questions de la gare et de la traversée de l’A20. Le TGV arrivera bien en gare des Bénédictins et non dans une « gare betterave » à la campagne comme c’est souvent le cas lors de la construction de nouvelle ligne à grande vitesse. Cette arrivée en plein centre ville est une chance pour Limoges. A cette occasion, des études sont menées pour l’aménagement urbain, touristique, économique du quartier ainsi que sur le stationnement. Quant à la traversée de l’A20, elle ne s’effectuera pas en souterrain (trop coûteux et ne nécessitant pas d’interruption du trafic) mais par la construction d’un pont entre le family village et la Grande pièce.

Le groupe communiste et ADS continue de soutenir la LGV tout en souhaitant la rénovation de la ligne Paris-Toulouse avant l’arrivée du TGV. Une attitude qui contraste avec celle des élus communistes à la Région qui ont rejoint le NPA et le parti de gauche contre ce projet.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jeunegarde 2824 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte