Magazine Asie

Roppongi (Tokyo), le quartier des boites de nuit

Publié le 06 décembre 2010 par Laurian888

Dans ce quartier, vous pouvez venir le jour pour visiter les plus beaux buildings de Tokyo. C’est aussi le quartier des boites de nuits. Il est fréquenté par beaucoup d’étrangers.
Ce lieux est bien si vous voulez passez du bon temps; cependant c’est l’un des endroits les plus sensibles de Tokyo;
beaucoup de gens sont ivres et commettent parfois des actes un peu trop « osés ».

Dans pratiquement toutes les boites de nuit, il faut acheter une boisson pour pouvoir rentrer.
Contrairement aux boites de nuits françaises vous pouvez rentrer avant de l’avoir acheter.

Dans ce quartier il y a deux types de boite:
-Les boites de nuits normales(dont la Feria): il faut payer l’entrée pour rester jusqu’à la fermeture.
-Les boites qui s’apparentent aux bordels: ce ne sont pas tout à fait des lieux de prostitution mais le milieu est similaire. Pour faire venir la clientèle, on emploie des rabatteurs(comme « par hasard » les trois quarts viennent des pays d’Afrique) qui incitent les passants à venir voir l’endroit. Une fois qu’ils sont à l’intérieur on leur dit d’acheter une boisson pour pouvoir rester; cependant afin de gagner le plus d’argent possible, on n’hésite pas à employer des moyens délictueux: au bout d’une heure(par exemple)une autre personnes du staff vient demander au client de payer une boisson à des femmes(elles travaillent pour la boite), ce qui contredit ce qui a été dit par le rabatteur(il suffit d’acheter une boisson pour pouvoir rester jusqu’à la fermeture). Du coup il vous faut consommer régulièrement pour pouvoir rester, chose que vous ne savez pas dés que vous achetez votre première boisson.

 Beaucoup de gens sont vulnérables et se font avoir. Soit parce qu’ils ont trop bu et qu’ils ne contrôlent plus leurs actes, soit parce qu’ils ont des problèmes de communication à cause de la barrière des langues(l’anglais est très parlé dans ce quartier)ou soit parce qu‘ils sont seuls.
Voici une « liste noire » de certain endroits à éviter(plus particulièrement pour Crazy Horse).

Roppongi(Tokyo)六本木, le quartier des boites de nuit

La police est au courant que beaucoup de ces boites commettent des actes(largement) passibles de poursuites judiciaires. Mais n’ayant pas les moyens de résoudre tout ces problèmes,(ces endroits sont souvent gérés par la mafia japonaise) elle se contente de prévenir les clients potentiel, d’assurer la sécurité et d‘intervenir dans les cas de force majeure.

Roppongi(Tokyo)六本木, le quartier des boites de nuit

(Comme on peut le voir sur cette photo, à Roppongi les nuits sont aussi animés que le jour)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Laurian888 229 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog