Magazine Design et Architecture

Dubaï entend ne pas se faire voler la vedette par le Qatar

Publié le 06 décembre 2010 par Heilios
Dubaï entend ne pas se faire voler la vedette par le Qatar

Dubaï entend ne pas se faire voler la vedette par le Qatar

Depuis que le Qatar a emporté la palme pour la Coupe du monde de football en 2022, pas un jour ne passe sans que Dubaï ne soupèse l’impact de l’événement. Dubaï, cité-Etat, membre des Emirats arabes unis, qui n’a ni gaz ni pétrole à l’inverse de ses voisins et qui estime devoir sa réussite à son seul talent, cache mal ses sentiments ambivalents.

Officiellement, cet émirat de 3 millions d’habitants (dont 90 % d’étrangers) se réjouit du succès du riche voisin gazier du nord. Dès que la nouvelle a été connue, Cheikh Mohamed Ben Rachid Al-Maktoum, l’émir de Dubaï, a parlé de « victoire pour tous les pays arabes, ainsi que pour le monde sportif arabe et moyen-oriental », tandis que les éditorialistes des principaux quotidiens saluaient ce « triomphe pour le Golfe ». Mais, en coulisses, on s’inquiète un peu de ce durable coup de projecteur braqué sur le Qatar.

A lire sur Le monde.fr


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Heilios 10539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte