Magazine

Fond et forme

Publié le 07 décembre 2010 par Jfa

Pas grande inspiration hier, pour ce billet d’aujourd’hui. Une actualité sans relief, un temps de merde, rien d’enthousiasmant et l’impression que nous roulons vers l’abîme sans que cela émeuve grand monde.

A partir notamment d’articles de L. Mauduit dans MediaPart, j’avais espérer alerter sur ce qui était en train de se manigancer sur le Risque Dépendance, dernière trouvaille sarkozienne pour tuer la Sécurité Sociale en quelques années. Selon la même méthode que la “réforme” des retraites dont le pricipal objectif est de réduire le montant des retraites touchées par les futur retraités afin d’abonder au maximum les retraites complémentaires par capitalisation proposées par les assurances privées.

Je citais J. Attali qui, contrairement aux propos gouvernementaux, démontrait qu’il n’y avait aucun lien entre l’allongement de la durée de vie et la durée des périodes de dépendance (légère ou lourde), durée moyenne de 3 ans pour les hommes et de 7 pour les femmes, et qui n’augmenterait pas ou très peu.

Hier, je reprenais un autre article de L. Mauduit, du même site, sur ce qui était en train de se tramer au sujet du logement social au plus grand bénéfice des Banques.

Sécurité Sociale, Logement, deux problèmes sociaux majeurs pour notre modèle social. Pourtant, dans les deux cas, aucune réaction. Par contre, sur FaceBook, j’assiste en permanence à une lutte de dizaines d’articles vantant les mérites respectifs de DSK ou de Mme Royal, de JL. Mélanchon ou B. Hamon, de DCB ou C. Duflot, dans une dynamique people à la Koh Lanta quand le bateau est en train de couler, que notre pays va se retrouver dans une situation catastrophique après 2012 et le budget électoral de 2011, quand les taux d’intérêt des emprunts contractés pour financer la dette abyssale et les déficits vont commencer à monter…

Une bonne partie des militants de gauche, y compris des amis (es) proches sont esclaves du Spectacle, s’y complaisent en croyant militer, se comportent plus en groupies et “fans de…” qu’en militants. Pendant ce temps, la ploutocratie gagne du terrain, les libertés sont rognées, la justice et les médias voient leur indépendance grignotée, les inégalités s’envoler et un certain nombre de cités-ghetto où, avec la complicité des autorités, les pègres font régner l’ordre, à l’exemple de Marseille où il a fallu que deux gosses soient tués à l’arme lourde pour que la police daigne intervenir dans un quartier ou les dealers étaient tranquillement chez eux, vendant sur des tables dans les rues… Et on joue l’incompréhension face au fossé qui se creuse entre les politiques et la population…

Oui, je m’inquiète, à moins que ce ne soit la météo qui déteigne sur mon moral.

- WikiLeak: “Curieusement, ces mêmes politiques, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et ailleurs en Europe, ont réagi passivement aux fuites et aux pertes de données confidentielles touchant des milliers et souvent même des millions de leurs concitoyens. Alors que, pour l’instant, la majorité des documents de WiliLeaks semble confirmer des choses connues, même si parfois elles n’étaient pas confirmées officiellement”, Le Monde. On pourrait y rajouter un Président de la République pas concerné par les mystérieux vols d’ordinateurs de journalistes…

- “L’onde de choc de l’affaire Guérini”, Bakchich.

- Insécurités niçoises: “Le Rouret : halte au deal de cage d’escalier !”, Nice-Matin. Dans la ville d’E. Ciotti et C. Estrosi ? On m’aurait menti ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jfa 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte