Magazine Conso

Autoroute Energie

Publié le 07 décembre 2010 par Maxime_energies

Autoroute EnergieSoleil levant sur l’autoroute !

L’énergie solaire ne cesse de se développer dans le monde afin de réduire notre dépendance aux énergies fossiles comme le pétrole. Le développement durable des énergies renouvelables s’inscrit ainsi dans toutes les politiques de production énergétique. Le solaire photovoltaïque est une des alternatives les plus présente sur le marché de l’énergie. Cependant, pour que le rendement de production solaire photovoltaïque soit excellent, cela nécessite de grandes installations telles que les centrales solaires, installées dans des grands espaces, qui ne sont pas compatibles avec les zones urbaines et leurs alentours.

De plus, vu l’ampleur des dégâts du réchauffement climatique sur l’écosystème de la planète ainsi que l’importance des problématiques liées à l’environnement, il faut vraiment des concepts à grande échelle pour renverser la tendance. Aux grands maux les grands remèdes ! C’est pourquoi, un architecte, nommé Mans Tham, a trouvé un moyen de mieux exploiter l’énergie solaire pour obtenir de plus grands rendements et fournir une plus grande quantité d’électricité provenant de l’énergie solaire photovoltaïque. Et pour cela, cet architecte va mettre les autoroutes à contributions. En effet, ces immenses routes renferment un bon potentiel pour l’énergie solaire photovoltaïque et pourraient devenir une alternative pour rallier production efficace d’énergie solaire photovoltaïque et milieu urbain.

Le projet de cet architecte suédois, intitulé « Solar Serpents in Paradise », consisterait à couvrir toute l’autoroute de Santa Monica, en Californie, par des panneaux solaires photovoltaïques dont la disposition serait très spécifique puisqu’elle ressemblerait aux écailles d’un serpent. Sachant que l’autoroute allant de Los Angeles à Santa Monica est longue de 24 Km et large de 40 m, ce véritable « serpent solaire photovoltaïque » couvrira une superficie de 960 000 m². Etant capable de générer 150 Gigawatts heures par an, cette installation sera assez large pour alimenter en électricité Venice, la ville située non loin de là.

Ce gigantesque projet possède une autre particularité qui allierait confort visuel et économie d’énergie. En effet, outre son rôle de capteur d’énergie solaire photovoltaïque, ce tunnel solaire sert également à apporter de l’ombre à l’autoroute tout en réduisant l’utilisation de la climatisation des véhicules, ce qui aurait un impact sur l’économie de carburant des véhicules qui consommeraient moins.

Enfin ce projet solaire photovoltaïque présente un dernier avantage non négligeable. « Solar Serpents in Paradise » serait aussi capable de capturer le CO2 émis par les voitures pour en fabriquer un carburant à base d’algue qui ferait intervenir les processus de la biomasse. Cependant, cette troisième fonction est encore en développement.

« Solar Serpents in Paradise » est donc un beau projet d’avenir qui permettrait d’obtenir des rendements de production énergétique bien plus élevés afin d’impliquer plus les énergies renouvelables pour subvenir aux besoins de la population en énergies. Produire de l’électricité à partir du soleil tout en fabriquant du biocarburant par un processus de transformation chimique de la biomasse ; un projet 2 en 1. Cependant il reste 2 questions en suspens :

  • Le coût du projet
  • L’entretien de l’installation.

« Solar Serpents in Paradise », un serpent solaire qui n’en a pas fini de ramper…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Maxime_energies 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog