Magazine Assurances

Automobile : L'occasion en bonne forme, et des jeunes exclus du marché du véhicule neuf

Publié le 07 décembre 2010 par Damienamselem

Belle embellie pour l'occasion automobile

Le marché des occasions automobiles définitivement en bonne forme pour l'année 2010, avec encore une progression confirmée pour le mois de novembre avec 439 467 transactions enregistrée soit plus de 4,6 % d'augmentation par rapport à 2009. Le seul segment à ne pas bénéficier de l'embellie, c'est celui des occasions récentes (entre 1 et 2 ans) qui se retrouve en baisse de 13,8% avec 60 856 transactions ; à comparer avec les +7,6% des 5 ans et plus pour 275 785 transactions ! Avec 4,93 millions de voitures d'occasion d'immatriculées sur les 11 premiers mois, l'année 2010 semble donc un excellent cru pour le marché de l'occasion, les constructeurs aimeraient vendre cependant un peu plus de neuf...Mais la crise est passée quelque peu par là, et si l'état du marché du neuf n'est pas catastrophique, l'heure n'est pas à la fête.

Un marché quelque peu fermé aux jeunes...

L'âge moyen de l'acheteur de voitures neuves en 2009 était de 49,5 ans sur le territoire européen (51,5 en France) : Les jeunes sont très en retrait sur ce marché, même avec le bonus écologique ou la prime à la casse. En cause, tout simplement le prix des véhicules attractifs, accessibles pour des papi-boomers ayant profité des 30 glorieuses, et de l'ère Yuppie, mais relativement inabordables pour les générations qui goûtent le fruit amer des effets négatifs de la mondialisation... Cetelem, semble particulièrement sensible à la question, puisque le célèbre (peut-être un peu trop gourmand) organisme de crédit publie toute une série de plaquettes sur la question, dont celle-ci :

les jeunes et les voitures neuves une brochure de l'observatoire cetelem de l'automobile

La brochure est accessible à partir de son « observatoire de l'automobile ». Bien sûr si Cetelem semble aussi préoccupé par le retrait des jeunes de ce marché, c'est probablement moins pour des considérations altruistes, que par le crédit voiture constitue une source de revenus toute à fait attractive pour le groupe. Il n'en reste pas moins vrai, que les politiques de prix des constructeurs sont malheureusement de manière croissante en inadéquation avec les revenus des 20/35 ans...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Damienamselem 53 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine