Magazine Conso

10 conseils avant de faire du hors-piste

Publié le 07 décembre 2010 par Dailyconso

Le hors piste, vous le savez, c'est toujours déconseillé. Mais pour celles et ceux qui n'envisagent pas un séjour ski sans un petit hors piste, voici quelques consignes...de survie, tout simplement !

L'Association nationale pour l'étude de la neige et des avalanches (Anena) rappelle que la prudence reste mère de sûreté en cas de hors piste et a établi une liste de 10 conseils pour ne pas vous mettre en danger.


Informez-vous

Avant toute virée, les skieurs et snowboarders doivent consulter les prévisions météorologiques. Si les bulletins d'estimation affichent un risque d'avalanche ou un temps très brumeux, mettez de côté votre idée première et partez plutôt prendre un vin chaud en haut des pistes balisées ! Ces informations sont disponibles sur le site de Météo France ou au 08 92 68 10 20. Mais sachez que pour plus de sûreté, il est préférable de se renseigner auprès des professionnels locaux.

Equipez-vous

Idéalement, emmener avec soi un Arva (appareil de recherche de victime d'avalanche). Ce dernier permet aux secouristes de retrouver les victimes d'avalanche. Autres équipements utiles, un ballon ABS, un gilet "Avalung" (qui permet de respirer l'air contenu dans la neige) et une paire de réflecteurs Recco (à accrocher sur les vêtements ou les chaussures équipés d'un réflecteur et d'un détecteur). Prévoir aussi quelques aliments et de l'eau mais aussi un plan des pistes et une boussole (à condition de savoir l'utiliser bien entendu!).

Partez accompagnées

Ne partez jamais seule. Constituer un petit groupe ayant le même niveau technique et physique que soi est très important.

Préparez votre itinéraire

Ne faites pas du hors piste à l'aveuglette ! Préparez votre itinéraire en avance et ne prévoyez pas un trajet trop long pour éviter de rentrer tardivement, si possible avant la nuit.

Sachez vous adapter

Si pendant votre parcours, vous observez des chutes de neige ou de pluie, n'hésitez pas à faire demi-tour. Pensez également à tenir compte de la consistance de la neige ou de l'état de fatigue des skieurs qui vous entourent.

Comptez-vous

Si vous êtes nombreux, pensez à faire comme pendant les sorties d'école. Comptez-vous régulièrement ! En revanche, il est préférable de prendre ses distances pendant les descentes plutôt que de skier groupés.

Arrêtez-vous (dans des zones sécurisées)

Evitez de faire une pause n'importe où. Il est recommandé de prévoir des zones où le groupe pourra attendre ou s'abriter en cas d'avalanches. Il est d'ailleurs préférable de privilégier des zones de sécurité à l'abri d'éboulements éventuels.

Gardez une vitesse modérée

Gardez en tête l'idée d'y aller doucement... Les virages brutaux et les chutes sont susceptibles de déclencher une avalanche si vous vous trouvez dans des zones à risques.

Fiez-vous à votre instinct

Dans le doute, enlever les dragonnes des bâtons et les lanières de sécurité des fixations du ski ou du snowboard afin que ces derniers ne soient pas collés à vous en cas d'avalanche . Et si votre instinct vous fait penser que la situation paraît dangereuse, toujours le même conseil : privilégiez le petit verre de vin chaud à la station de ski.

Gardez votre sang-froid... en cas d'avalanche

Si une avalanche se manifeste, pas de panique. Pour commencer, skier latéralement plutôt que tout droit dans la pente. Ensuite, pour éviter un ensevelissement, il est recommandé d'enlever les lanières et les dragonnes des skis ou snowboards. Enfin, laissez de côté tous vos objets lourds comme un sac à dos par exemple.

Pensez-y quand vous serez sur les pistes de ski !



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dailyconso 1055 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine