Magazine Info Locale

Propos du père François -- Lettre à Philippe Guglielmi.

Publié le 07 décembre 2010 par Maurice Puault

 

Ordinateur.gif

Romainville, le 6 décembre 2010 (second doc)

Propos du père François

Lettre à Philippe Guglielmi.

Monsieur le Conseiller régional,

Mon cher Philippe,

Je regarde, dans le canard local, ta photo prise le 11 Novembre, devant le monument aux morts de notre modeste commune, devant une demi-douzaine de pelés en service commandé.

Tu n’as pas l’air en grande forme, le teint blême et le cheveu ébouriffé.

Je te souhaite donc une bonne santé, et surtout un cuir épais pour affronter les tempêtes climatiques et politiques que nous traversons :

1° ton poulain (ou plutôt ta pouliche) de Noisy-le-Sec n’a pas vraiment réussi une performance 1) ; je te regardais hier au soir (j’étais dans la salle) et tu avais du mal à faire bonne figure.

Tu vas me dire que ce n’est pas toi qui l’as choisie (de même que ce n’est pas toi qui as abandonné Guigou en rase campagne) ; c’est vrai, mais c’est toi qui portes le chapeau.

2° Est-Ensemble a voté, grâce aux socialistes de rester chez Véolia, ce qui est quand même étonnant au moment où ton parti vote une « charte publique de l’eau ». 2)

Tu vas me dire que tu n’y peux rien, mais tu portes, comme tes semblables, la responsabilité de cette mauvaise action.

3° La Communauté a siégé, le 30 novembre, derrière des barrières métalliques et sous la protection d’une cinquantaine de vigiles (de la société, peu recommandable « Century » ?).

Qui a payé cette milice, commandée, selon Kern, par la maire Valls ? Et trouves-tu convenable qu’une assemblée démocratique (ce mot que tu aimes tant…) siège dans ces conditions ? 3)

Tu vas me dire que tu n’y es pour rien, d’autant que tu étais absent aux réunions du 23 et du 30 (absence significative et remarquée).

Mais ça ne fait rien ; tu n’as jamais désavoué la maire Valls, depuis les années que tu es son allié et qu’elle ne reste en place que grâce à ton parti.

Tu es coresponsable, pour ne pas dire complice, de tout ce qu’elle fait, et il ne te servira à rien de te cacher derrière ton petit doigt.

Oui, mon cher Philippe, je te souhaite une bonne santé physique et surtout morale.

Tu dois en avoir besoin. 4)

Cordialement.

François Le Cornec

PS : Comment va Jean Paul Huchon 5) (en compagnie de qui tu défilais naguère avec, je crois, Julien Dray ?

On me dit qu’il a lui aussi des petits ennuis de santé .

Couvrez-vous tous et ne prenez pas froid ;surtout, ne prends pas la peine de me répondre ; je pars en Bretagne et je n’y suis pas raccordé à internet…

---

Commentaires de Maurice

1) pour une claque, c'est carrément un aller-retour de 1er !

2) comme pour Noisy-le-Sec où le P.-S. local est désavoué par le national en adoubant la maire sortante ET sortie au 1er tour.

2) n'est-ce pas les espèces en voie de disparition qui sont mises sous protection ? Là derrière des barreaux.

4) ça ne doit pas être facile tous les jours d'avoir de tels amis politiques ! Les couleuvres doivent être parfois dures à avaler.

5) comment va-t-il ce brave homme ? Actuellement, sait-il où travaille sa femme ? La dernière fois qu'il est allé au tribunal, il a dit ne pas le savoir lorsqu'on lui a reproché qu'elle travaille pour une entreprise effectuant des travaux pour l'Île-de-France ! Le couperet de l'inéligibilité est passé bien prêt cette fois-là !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Maurice Puault 742 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine