Magazine Info Locale

Propos du père François 06 12 2010

Publié le 07 décembre 2010 par Maurice Puault

Pas-content.jpg

Romainville, le 6 décembre 2010

Propos du père François

Vous ne vous souvenez sans doute pas des élections européennes du 7 juin 2009 .

Notre chère maire, flanquée de son concubin, et précédée du petit Bartolone et de notre futur conseiller régional, appelait avec insistance et chaleur à voter pour les socialistes.

A la suite de quoi ces derniers ramassèrent une mémorable dégelée. 1)

C’est un peu ce qui vient de se reproduire à Noisy-le-Sec, où, hier, les habitants étaient appelés à réélire leur conseil municipal.

Le petit Bartolone, notre parrain séquano`dyonisien(comment va sa femme ?) avait imposé comme tête de liste à sa formation la maire sortante et sortie, pourtant écartée par les militants et en avait profité pour écarter sa rivale de toujours, Elizabeth Guigou (qui, pourtant, le surclasse intellectuellement de cent coudées ; mais il ne souhaite pas avoir des proches trop brillants –regardez les - il veut des gens dociles et à sa dévotion. 2)

La maire Valls, le petit prince consort et le conseiller régional lui avaient aussitôt emboîté le pas.

Eh bien, ils ont tous pris une sévère déculottée puisque leur candidate perd plus de 1500 voix par rapport à 2008, avec 17,2% des suffrages exprimés alors que la liste PC Ecolos, conduite par Gilles Garnier et Anne Deo arrive en tête, avec 34,2%.

Rien n’est joué, mais c’est la première fois que, avec l’aide de Bartolone et surtout avec le talent de Gilles Garnier, le PCF relève la tête et on peut espérer que cela marquera un tournant dans la vie politique locale, qui mettrait un terme au monopole étouffant que le PS tente d’instaurer chez nous.

Bravo, en tout cas, à Gilles Garnier.

Nos vœux l’accompagnent pour le deuxième tour que nous suivrons avec attention et espoir.

Tout ça aura en tout cas montré à Bartolone qu’on ne fait pas ce qu’on veut avec l’électorat et rabattra peut-être un peu son caquet. 3)

En tout cas, la moralité de l’affaire, c’est que, si vous voulez remporter une victoire électorale, il ne faut surtout pas demander au tandem Bartolone-Valls de vous aider.

À propos d’eux, allez donc sur le Journal de Romainville (si on peut appeler « journal » une feuille de chou vide de sens et d’intelligence), et regardez-les, dents blanches et haleine fraîche, qui présentent, sur une demi-page, la « convention relative à l’accueil des collégiens temporairement exclus » (l’échec scolaire semble les faire rigoler), cette même convention que la maire Valls avait annoncée avant même qu’elle soit votée (bravo pour l’esprit démocratique). 4)

Je supporte déjà difficilement que mes impôts locaux servent à réaliser et à diffuser la propagande de notre médiocre maire.

Je me révolte quand on leur fait jouer le même rôle pour le petit Bartolone.

Il y a là une espèce d’impudeur et d’impudence qui mériterait une punition.

Salut à tous.

François Le Cornec

P.-S. Que devient J-L Abiven ? Il me tarde de retrouver sa prose. 5)

2° Maurice, toi qui sais tout faire 6), veux-tu faire parvenir ce modeste propos d’abord à Noisy, ensuite à E. Guigou ?

Commentaire de Maurice

Il commence à faire froid, j'en vois qui viennent d'avoir un bon paletot de tailler par François.

1) est-ce un avant-goût pour Romainville ?

2) il est bien connu qu'il faut se mettre en valeur avec des moins que soit. Comme le prof qui cherche à en mettre plein la vue aux élèves en démontrant ses compétences. (vécu)

3) pas sûr du tout, il est trop imbu de lui, comme ceux qui papillonnent autour de sa personne.

4) personne ne peut en être surpris vu que certains élus votent sans même lire les textes ! Je fais confiance (dixit)

5) je me pose la même question, il a été très présent pour notre plus grand plaisir, et depuis quelque temps, plus de son ni d'image.

6) ne pousse pas veux-tu, c'est plutôt que tu ne veux pas chercher à le faire !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Maurice Puault 742 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine