Magazine Banque

Les banques abandonnent la carte Moneo

Publié le 06 décembre 2010 par Patsurin

La société de paiement électronique carte Moneo

Les banques abandonnent la carte Moneo

Crée en 1999, la société Moneo va être cédé à un fond d’investissement "Blackfin" et ce pour quelques millions d’euros

Il faut savoir que Moneo est détenu par les sociétés suivantes :

  • France Telecom
  • RATP
  • SNCF

Et les 7 plus grosses banques : BPCE, crédit agricole, BNP PARIBAS, Société Generale, Credit Mutuel, HSBC France et la banque Postale.

Le président de Moneo à l’heure actuelle est Patrick Werner, président aussi de la Banque Postale.

Monéo a été crée il ya plus de dix ans dans le but de permettre les petits paiements chez les commerçants avec la carte Moneo.

Les banques voulaient créer une sorte de porte monnaie électronique pour limiter les coûts des transferts d’argent dans les agences surtout pour les petits montants.

En Belgique, il ya eu l’équivalent qui s »appelait carte Proton.

Mais le succès de la carte bleue,en France, a complètement effacé l’intérêt de la carte Moneo (porte monnaie électronique)

Pourtant Moneo en 2003 a essayé de relancer son activité en ciblant des paiements spécifiques comme les restaurants universitaires, les horodateurs et certaines collectivités locales.

Un moment donné, il avait été envisagé de fusionner la carte Moneo avec la carte Navigo de la RATP, mais malheureusement pour Monéo, ce projet a avorté.

Bilan de la carte Moneo

Les Résultats de Moneo sont décevants même si on a constaté une amélioration entre 2005 et 2009.

Il y a eu 40 millions d’opérations effectués en 2009 mais avec un montant moyen de 2,5 euros par opération.

En dix ans d’existence, Moneo n’a jamais été rentable et a été un gouffre pour les banques

Durant cette période près de 100 millions d’Euros ont été versé en pure perte par les banques et partenaires.

Le nouvel actionnaire, Blackfin, aura le difficile challenge de remonter Monéo .

Blackfin est un petit fond d’investissements de 100 millions d’Euros et est spécialisé dans les services financiers. C’est un fond d’investissement jeune, crée il ya deux ans,  par les quatre fondateurs de Fortuneo (courtier en ligne).

On pourrait se demander pourquoi les données engendrées par ces micros paiements (carte Moneo) ne sont pas plus exploitées par les services financiers ou gros investisseurs .Et si ces données sont exploitées par ceux-ci, pourquoi ne pas les rendre public ? Car c’est quand même nous, consommateurs, qui sommes à la base de ces données.

Il est dommage que la carte Moneo n’aie pas eu son essor mais peut être que les commerçants ont volontairement boycotté ce moyen de paiement.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Patsurin 76 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines