Magazine

le calendrier qui va d'l'avant

Publié le 06 décembre 2010 par Pjjp44
le calendrier qui va d'l'avant
Le calendrier y estsemaine 48 is overbarré en croisé de bleu à la pointe du bicC'est où ça?qu'il disait  sur sa devanture clignotante et fardée pour le moins , pour le moi-s des affaires,à faire,sinon...Bientôt la quille alors!Faudra changer le carton et tous ses saints...boomerang.Tu sais sans doute ce qui se prépareque  du bon,que du douze,avec l'apôtre apparente moins celui ou celle qui aurait laissé sa place.Je n'ai pas l'intention de répondre à la question, enfin pas tout de suiteFaut que je réfléchisse sans piquer un phare et son rocher suchardoù les tous les bateaux, tous les rafiots se sont fracassés,à la messe des inuits."Laisse pisser le mérinos et tous les couillons de la steppe" c'est  -presque-  comme du paterneldans le texte, en train de recoudre sa crèche à coups de pinceaux sur les montagnes de Judée,enfin...comme il s'imaginait depuis les livres, connus, reconnus et bien habillés pour l'opération de la foire agricole de décembre.Les moutons un peu partout, un âne tout gris et le boeuf qu'il faudra suivre-forcément-  les froids mages aussi, et le fromage qui brie pour les pêcheurs rentrés bredouilles.Mais...  A l'apéro le ptit jésus saucissonne déjà  avec ses potes et c'est toujours ça de pris.Dame! c'est qu'on mangera encore à pas d'heure avec c't'affaire, gavé en double file (à couper le beurre)  pour la cérémonie de remise des prie -Dieu.C'est can-con les cadeaux? s'excitait le choeur en accent tégu qu'avait pas fait sa mue.et tiens r'garde le père noël, légèrement pompette qui se prend les  rennes dans la barbe!Ah bravo! quand même, devant les gosses...un peu de tenue.et un, et deux et trois et... huitres sur le côté  ou par derrière? qu'importepour les urgences, c'est toujours  ça de gagnédans les grandes artères...Ah mais, attends... je me réveille là, d'un mauvais cauchemaren crise de foie gras,et  saumon d'élevage qui lève la nageoire poliment  pour dire bonjour à la dame;et deux doigts coupe-faim bien au fond de la gorge.Ah ça va mieux...jusqu'à la prochainequi se mettra forcément sur son 31quand on lui dira.
Ah ça iraet qui souhaitera, vivra.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pjjp44 391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte